« Je ne pense pas être moins fort qu’en 2023 » – .

« Je ne pense pas être moins fort qu’en 2023 » – .
« Je ne pense pas être moins fort qu’en 2023 » – .

Quand ça ne veut pas, ça ne veut pas ! Comme à Saint-Vulbas derrière Mark Cavendish (Astana Qazaqstan Team) et à Dijon (avant d’être rétrogradé pour sprint irrégulier) derrière Dylan Groenewegen (Équipe Jayco AlUla), Jasper Philipsen a pris la deuxième place d’un sprint massif ce samedi. A Colombey-les-Deux-Eglises, le Belge issu de la formation Alpecin-Deceuninck a été cette fois battu par Biniam Girmay (Intermarché-Wanty), impérial dans la montée en faux plat qui concluait cette 8ème étape du Tour de France 2024. Une nouvelle frustration pour celui qui avait levé les bras à quatre reprises l’an dernier, même s’il reste confiant pour l’avenir. Il s’est confié au Le journal.

Philipsen beat Stéphane Heulot’s protégé

« L’année dernière, ça s’est bien passé, cette année, ce n’est pas le cas. Il faut faire avec. »

« TTout va dans la mauvaise direction en ce moment. L’année dernière, ça s’est bien passé, cette année non. Il faut faire avec. Je ne pense pas être plus faible que l’an dernier car si je l’étais, je n’aurais pas fini deuxième trois fois. Je suis normalement au même niveau, mais la victoire met plus de temps à venir cette année. Et comme la pleine confiance vient quand on commence à gagner… »expliquer Jasper Philipsenqui est maintenant à 88 points derrière Biniam Girmay au classement maillot vert. «Il reste cinq chances aux sprinteurs et donc beaucoup de points à gagner. Girmay se porte très bien, mais il peut toujours se passer quelque chose.conclut, avec optimisme, le vainqueur de Milan-San Remo 2024.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Grosse révélation pour Cristiano Ronaldo, un transfert historique est annoncé ! – .
NEXT Antoine Griezmann, big charge against N’Golo Kanté! – .