Girmay bat Philipsen et De Lie au sprint – .

Girmay bat Philipsen et De Lie au sprint – .
Girmay bat Philipsen et De Lie au sprint – .

Mathieu Warnier, Media365, publié le samedi 6 juillet 2024 à 17h35

Au terme d’un sprint des plus forts à Colombey-les-Deux-Eglises, Biniam Girmay a eu le dernier mot face à Jasper Philipsen et Arnaud De Lie pour remporter sa deuxième étape du Tour de France. Tadej Pogacar reste en jaune.

Biniam Girmay confirme qu’il est le sprinteur en forme sur ce Tour de France ! Déjà solide vainqueur dans les rues de Turin lors de la 3e étape, le coureur de l’équipe Intermarché-Wanty a récidivé lors d’un sprint latéral à Colombey-les-Deux-Eglises. Une 8e étape qui a débuté par un hommage à la légende Raphaël Géminiani, décédé ce vendredi à l’âge de 99 ans. Une fois le kilomètre zéro passé, les émotions ont laissé place à la course et un trio s’est rapidement détaché du peloton. Maillot à pois sur les épaules, Jonas Abrahamsen était accompagné de Neilson Powless et Stefan Bissegger. Parti un moment en contre-attaque, le Français Quentin Pacher a rapidement coupé son effort, étant plus en “course-patate” qu’en position de revenir sur le groupe de tête. Le peloton a laissé faire ce trio un moment, et ils ont pu prendre un peu plus de deux minutes d’avance. Mais à mesure que la trilogie de difficultés répertoriées qui jalonnent les 40 premiers kilomètres du parcours approche, la course devient folle et les équipes sprinteuses perdent le contrôle du peloton.

Abrahamsen seul par la force des choses

C’est Alberto Bettiol qui a allumé la mèche avec une accélération concertée avec son équipier Ben Healy. Une stratégie qui a ensuite poussé Neilson Powless et Stefan Bissegger à ne plus collaborer avec Jonas Abrahamsen, qui a décidé de partir en solitaire. Fabien Grellier, Axel Zingle, le champion de France Paul Lapeira ou encore Mathieu van der Poel ont tenté de partir mais tout le monde est rentré dans le rang. Le dernier à tenter sa chance a été Jordan Jegat mais le coureur de l’équipe TotalEnergies, après avoir rattrapé puis distancé les deux coureurs de l’équipe EF Education-EasyPost, a décidé d’arrêter après une quinzaine de kilomètres entre Jonas Abrahamsen et le reste d’un peloton qui a perdu des sprinteurs sous l’effet de ces accélérations. Devant, le coureur au maillot à pois a profité d’être seul pour accumuler les quelques points disponibles et, le peloton le laissant faire, il a pu prendre jusqu’à six minutes d’avance. Cependant, le sort de l’échappée solitaire du coureur de l’équipe Uno-X Mobility était déjà décidé.

Girmay renforce son maillot vert

La baisse de son avance a commencé à l’entame des 75 derniers kilomètres, lorsque les équipes de sprint ont décidé que la plaisanterie avait assez duré. Jonas Abrahamsen a finalement été absorbé, digéré puis distancé par le peloton à 14 kilomètres de l’arrivée. Dès lors, un sprint massif dans la ville où est enterré le général de Gaulle s’est avéré inévitable. Les différentes équipes de sprint se sont mises en bataille mais, pour Bryan Coquard, c’est arrivé bien trop tôt alors que la dernière côte aurait pu lui être bénéfique. A ce petit jeu, c’est l’équipe Intermarché-Wanty qui a eu le dernier mot. Parfaitement lancé, Biniam Girmay a montré sa puissance pour devancer Jasper Philipsen d’une demi-roue quand Arnaud De Lie a résisté à la remontée de Pascal Ackermann pour terminer troisième. Anthony Turgis, quant à lui, a terminé premier Français à la septième place. Au classement général, les positions établies ce vendredi à l’issue du contre-la-montre de Gevrey-Chambertin restent inchangées. Cependant, la 9e étape autour de Troyes et jalonnée de chemins de terre pourrait à nouveau bousculer la hiérarchie avant la première journée de repos.

CYCLING / TOUR DE FRANCE 2024
8th stage – Semur-en-Auxois – Colombey-les-Deux-Eglises (183.4km) – Saturday July 6, 2024
1- Biniam Girmay (ERY/Intermarché-Wanty) en 4h04’50”
2- Jasper Philipsen (BEL/Alpecin-Deceuninck) mt
3- Arnaud De Lie (BEL/Lotto-Destny) mt
4- Pascal Ackermann (ALL/Israël-Premier Tech) mt
5- Marijn van den Berg (PBS/EF Education-EasyPost) mt
6- Ryan Gibbons (AFS/Lidl-Trek)
7- Anthony Turgis (FRA/TotalEnergies) mt
8- Fred Wright (GBR/Bahreïn Victorious)
9- Alex Aranburu (ESP/Movistar) MT
dix- Taille Remco Evenepoel (BEL/Soudal-Quick Step)

Classement général après 8 étapes (sur 21)
1- Tadej Pogacar (SLO/UAE Team Emirates) en 31h21’13”
2- Remco Evenepoel (BEL/Soudal-Quick Step) à 33”
3- Jonas Vingegaard (DAN/Visma-Lease a Bike) à 1’15”
4- Primoz Roglic (SLO/Red Bull-Bora-Hansgrohe) à 1’36”
5- Juan Ayuso (ESP/UAE Team Emirates) à 2’16”
6- João Almeida (POR/UAE Team Emirates) à 2’17”
7- Carlos Rodriguez (ESP/Ineos Grenadiers) à 2’31”
8- Mikel Landa (ESP/Soudal-Quick Step) à 3’35”
9- Matteo Jorgenson (USA/Visma-Lease a Bike) à 4’03”
dix- Aleksandr Vlasov (RUS/Red Bull-Bora-Hansgrohe) à 4’36”

24- Guillaume Martin (FRA/Cofidis) à 7’41”

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Une marche de supporters turcs stoppée à Berlin en raison de gestes controversés – .
NEXT Les clubs de L1 croient au Petit Papa Beinsports – .