Liste des pilotes menacés de suspension avant le GP de Grande-Bretagne – .

Liste des pilotes menacés de suspension avant le GP de Grande-Bretagne – .
Liste des pilotes menacés de suspension avant le GP de Grande-Bretagne – .

Alors qu’il menait le Grand Prix d’Autriche dimanche dernier, Max Verstappen (Red Bull) a été victime d’un accrochage avec son dauphin Lando Norris (McLaren) qui tentait de le dépasser. Le Néerlandais a été jugé responsable de cet accrochage, pour avoir dévié sur sa gauche alors que son rival avait déjà entamé sa manœuvre de dépassement.

La pénalité de 10 secondes qui lui a été infligée n’a eu aucune incidence sur son résultat final. Ayant franchi la ligne d’arrivée avec plus de 10 secondes d’avance sur son plus proche poursuivant, Nico Hülkenberg (Haas), le triple champion du monde en titre a pu conserver les 10 points associés à sa 5e place, tandis que Lando Norris n’a marqué aucun point au championnat en étant contraint à l’abandon.

Verstappen sanctionné, Alonso en danger

Cela dit, au-delà de cette sanction assez transparente, Max Verstappen a également été puni sur le plan de sa licence à points. Pour ce contact illégal avec Lando Norris, le Néerlandais s’est vu infliger deux points de pénalité, portant son total actuel à quatre, avant le Grand Prix de Grande-Bretagne, organisé à Silverstone du 5 au 7 juillet.

Fernando Alonso (Aston Martin) a écopé d’une sanction similaire pour avoir provoqué un accrochage avec Guanyu Zhou (Sauber), ce qui place l’Espagnol dans une position particulièrement inconfortable, avec un total de 8 points de pénalité, à deux longueurs de Kevin Magnussen (Haas). Pour rappel, selon ce système glissant de 12 mois, tout pilote qui atteindrait le seuil de 12 points recevrait automatiquement une suspension d’une course.

Classement des pilotes selon le total de points sur leur licence avant le GP de Grande-Bretagne :

  • Kevin Magnussen (Haas) – 10 points de pénalité (3 points expirent le 9 mars 2025)
  • Fernando Alonso (Aston Martin) – 8 points de pénalité (3 points expirent le 24 mars 2025)
  • Sergio Perez (Red Bull) – 8 points de pénalité (1 point expire le 17 septembre, avant le GP de Singapour)
  • Logan Sargeant (Williams) – 8 points de pénalité (2 points expirent le 17 septembre, avant le GP de Singapour)
  • Lance Stroll (Aston Martin) – 7 points de pénalité (2 points expirent le 9 juillet, avant le GP de Hongrie)
  • Max Verstappen (Red Bull) – 4 points de pénalité (2 points expirent le 19 novembre, avant le GP de Las Vegas)
  • Lewis Hamilton (Mercedes) – 4 points de pénalité (2 points expirent le 29 juillet, avant le GP des Pays-Bas)
  • Esteban Ocon (Alpine) – 3 points de pénalité (1 point expire le 4 mai 2025)
  • Daniel Ricciardo (Racing Bulls) – 2 points de pénalité (2 points expirent le 21 avril 2025)
  • George Russell (Mercedes) – 2 points de pénalité (2 points expirent le 19 novembre, avant le GP de Las Vegas)
  • Valtteri Bottas (Sauber) – 2 points de pénalité (2 points expirent le 29 octobre, avant le GP du Brésil)
  • Yuki Tsunoda (Racing Bulls) – 2 points de pénalité (2 points expirent le 27 août, avant le GP d’Italie)
  • Guanyu Zhou (Sauber) – 2 points de pénalité (2 points expirent le 23 juillet, avant le GP de Belgique)
  • Carlos Sainz (Ferrari) – 1 point de pénalité (ce point expire le 5 mai 2025)
  • Nico Hülkenberg (Haas), Charles Leclerc (Ferrari), Lando Norris (McLaren), Oscar Piastri (McLaren), Pierre Gasly (Alpine), Alexander Albon (Williams) n’ont aucun point de pénalité

Lire aussi :

Rejoignez Auto-Moto sur WhatsApp pour ne rien rater de l’actualité auto et 2 roues !

Podcasts en vedette

LA VIE DES HOMMES

Pour résumer

Sanctionné en Autriche au même titre que Max Verstappen (Red Bull), Fernando Alonso (Aston Martin) a accumulé 8 points de pénalité sur sa licence avant le Grand Prix de Grande-Bretagne de Formule 1, organisé à Silverstone du 5 au 7 juillet.

Éditeur

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Vingegaard s’en prend à Pogacar – .
NEXT Nadal défiera Borg à Bastad