17 coureurs se sont échappés lors de la 4e étape du Tour de France 2024 – .

17 coureurs se sont échappés lors de la 4e étape du Tour de France 2024 – .
17 coureurs se sont échappés lors de la 4e étape du Tour de France 2024 – .
17 hommes ont réussi à s’échapper dans la montée de Sestrières, lors de la 4e étape du Tour de France 2024.

La 4ème étape du Tour de France 2024 s’est élancée ce mardi 2 juillet de la ville de Pinerolo en direction de Valloire. Une 1ère étape de haute montagne qui pourrait donner lieu à de grosses manœuvres du côté des leaders !

Cette quatrième étape du Tour de France 2024 s’annonce passionnante ! Au programme du jour, pas moins de 3 600 mètres de dénivelé positif en seulement 139,6 kilomètres ! De nombreux points seront attribués dans la course au maillot à pois, ce qui devrait donner des idées à certains coureurs, notamment au porteur du maillot blanc à pois rouges, Jonas Abrahamsen (Mobilité Uno-X).

La grande bagarre avant le sprint intermédiaire à Castel del Bosco !

C’est le Belge Victor Campenaerts qui est le premier attaquant du jour à partir du KM 0, suivi dans sa tentative par Wout van Aert ! Les deux hommes n’ont cependant pas pu s’échapper, le peloton étant vigilant. De nombreux coureurs, comme Maxime Van Gils ou Biniam Girmaytenter leur chance en vain. La bonne décision est de se mettre à l’initiative de Mads Pedersen (Lidl-Trek) qui vise à obtenir les points du sprint intermédiaire situé à Château des BoisLe Danois s’est échappé seul du peloton avant d’être rejoint quelques instants plus tard par Wout Poels, Kevin apprécie (Groupama-FDJ), Frank Van den Broek (Société DSM PostNL), Harold Tejada (Astana, Qatar) et Magnus Cort Nielsen (Mobilité Uno-X).

À l’arrière se trouve la formation Alpecin-Deceuninck de Jasper Philipsen qui pousse fort en tête du peloton pour revenir sur les échappés et jouer le sprint intermédiaire. Au prix d’un gros effort, le peloton se reforme à moins de 2 kilomètres de Château des Bois tandis qu’à l’arrière des garçons comme Lenny Martinez ou Axel Laurance sont déjà en difficulté ! C’est enfin Mads Pedersen qui remporte le sprint intermédiaire devant Biniam Girmay et Bryan Coquard, Jasper Philipsen prenant seulement la 4ème place.

Le bon coup sort avec Romain Grégoire, David Gaudu et Bruno Armirail !

C’est Maxime Van Gils (Lotto Dstny) qui sonne à nouveau la charge juste après le sprint intermédiaire. Mais le Belge étant bien placé au classement général, le peloton ne le lâche pas. Les attaques s’enchaînent sans vraiment décoller. A l’arrière, de nombreux coureurs semblent être en difficulté comme Wout van Aert ou piégés par les mouvements de la course, c’est le cas deEgan Bernal ou Primoz Roglic qui se retrouvent momentanément dans un deuxième peloton avant que tout ne revienne à la normale.

C’est finalement un groupe de 17 hommes qui réussit à décoller dans l’ascension de Sestrières parmi lesquels on retrouve : Alexeï Loutsenko (Astana, Qatar), Oier Lazkano (Movistar), Christopher Juul-Jensen (Jayco AlUla), Tobias Halland Johannessen (Mobilité Uno-X), Romain Grégory (Groupama-FDJ), Valentin Madouas (Groupama-FDJ), David Gaudu (Groupama-FDJ), Bruno Armirail (Decathlon AG2R La Mondiale), Raúl García Pierna (Arkea-Hôtels B&B), Warren Barguil (Société DSM PostNL), Mathieu van der Poel (Alpecin-Deceuninck), Valentin Madouas (Groupama-FDJ), Julien Bernard (Lidl Trek), Stephen Williams (Israël-Premier Tech), Kobe Goossens (Intermarche-Wanty), Étrange Christian Eiking (Uno-X Mobility) et Mathieu Burgaudeau (TotalEnergies).

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Mbappé prêt à investir dans un club français ? – .
NEXT une supercar impressionnante avec un V10 de 1 200 ch – .