Les décès à Armuzna sont en baisse par rapport à l’année dernière

Les décès à Armuzna sont en baisse par rapport à l’année dernière
Les décès à Armuzna sont en baisse par rapport à l’année dernière

JAKARTA – L’Organisation du Hajj (PPIH) d’Arabie saoudite a rapporté que le nombre de pèlerins indonésiens décédés dans les phases d’Arafah, Muzdalifah et BN (Armuzna) en 2024 est en baisse par rapport à la saison du Hajj de l’année dernière.

Le chef de la santé du PPIH, Indro Murwoko, a déclaré que 40 participants indonésiens au hajj étaient morts au cours de cette période. Au total, 11 personnes sont mortes à Arafah et 29 personnes sont mortes à Euland.

« Les pèlerins sont morts, ils sont 40 (personnes) au total. Selon ces données, les décès sont répartis dans les tentes, les postes de santé et les hôpitaux en Arabie Saoudite, tant à Arafah qu’au bureau du procureur », a-t-il déclaré à La Mecque, samedi 22 juin.

Le système informatique intégré du Hajj (Saniyhat) a enregistré le nombre de participants au Hajj décédés pendant la période d’Armuzna en 2023 jusqu’à 64 personnes, dont 13 personnes sont mortes à Arafah et 51 personnes sont mortes à Euna.

Il a déclaré que les pèlerins indonésiens du Hajj décédés en Terre Sainte ont été traités conformément aux procédures. Lorsqu’un Hajj décède, les agents de santé rédigent un certificat de décès (COD).

Après cela, les agents se coordonneront avec le bureau sous-départemental, le bureau de secteur ou le bureau local pour remplir d’autres exigences administratives, telles que la lettre de préparation à l’enterrement.

“Une fois que l’administration est préparée, elle est généralement confiée à Maspravq ou Maktab pour le processus de rachat”, a-t-il déclaré.

La période d’armuzna a commencé le 8 Zulhijjah avec le départ des pèlerins indonésiens du hajj d’un hôtel de La Mecque vers Arafah pour subir le sukuf. Depuis Arafah, les pèlerins se sont dirigés vers Muzdalifah pour le massacre (expansion) et ont continué vers Kebin.

Les pèlerins sont dans le centre de détention depuis au moins trois jours, depuis le 10 Zulhijjah. La phase culminante du hajj s’est terminée le 14 Zulhijjah, marquée par le retour des pèlerins qui ont emmené Nafar Tsani du centre de détention à l’hôtel Macka.

Compte tenu de la chaleur en Arabie Saoudite, en attendant l’horaire de retour, Indro a conseillé aux pèlerins de limiter leurs activités depuis l’hôtel. Surtout pour les pèlerins présentant des problèmes de santé à haut risque (critique) et les personnes âgées (personnes âgées).

Selon lui, l’hypothèse selon laquelle passer le reste du temps en Terre Sainte pour augmenter l’activité sans se soucier des conditions sanitaires est fausse. En fait, cela peut être dangereux.

Étiquette : ibadah haji 2024 jemaah haji indonésie arabe saudi mekkah

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Un attaquant débarque à Marseille ! – .
NEXT Griezmann, un scandale dénoncé en Espagne !