une journée de prière et de partage pour les musulmans de La Réunion

une journée de prière et de partage pour les musulmans de La Réunion
une journée de prière et de partage pour les musulmans de La Réunion

Ce 18 juin, la communauté musulmane de La Réunion célèbre l’Aïd El Kébir. Fête qui commémore le sacrifice demandé par Dieu à Abraham. Un moment de ferveur pour les fidèles rassemblés au vélodrome du Champ Fleuri, juste avant le lever du jour. Dans les familles, on respecte également la tradition du sacrifice animal.

Cette fête du sacrifice, qui rappelle qu’Abraham était prêt à donner la vie de son fils pour Dieu, est l’une des plus importantes pour la communauté musulmane.

A Saint Denis le rendez-vous s’est déroulé au vélodrome du Champ Fleuri. Près de 1 800 fidèles se sont rassemblés, comme chaque année, peu avant le lever du jour. Un point culminant de la religion musulmane.

La communauté musulmane s’est rassemblée dans plusieurs villes de l’île pour une grande prière en plein air.

(Re)voir le reportage de Réunion La 1ère :

Depuis ce matin, les fidèles de la communauté musulmane se rassemblent pour la grande prière de l’Aïd El Kébir


©Réunion 1ère

C’est l’une des deux fêtes les plus importantes du calendrier islamique. Il commémore, selon la tradition, le sacrifice qu’Abraham faillit accomplir, prêt à sacrifier son fils avant que l’ange Gabriel ne lui propose de tuer un mouton à sa place.

Il a reçu l’ordre de Dieu, qui l’a testé. Nous devons tester et sacrifier notre ego pour Dieu.

Reshad Ravate, président de l’association musulmane d’entraide volontaire

La fête se déroule sur plusieurs jours, avec également le sacrifice de bœufs, de chèvres ou de moutons. Ce matin, c’était de l’émoi dans la famille Ravate à Saint-Denis. AAu bout de l’allée qui donne sur la rue Félix Guyon, un grand parking et près de 200 convives, regroupés autour des animaux prêts à être sacrifiés : quatre bœufs et quatre chevreaux.

Le premier bœuf est attaché, retourné sur le dos puis sacrifié.

On a la chance de pouvoir continuer à faire des sacrifices à La Réunion et aussi correctement. Mon père m’a donné l’habitude de le faire, ça n’a pas changé depuis, on continue.

Adam Ravate, homme d’affaires dionysiaque

La viande est ensuite partagée avec des proches ou des personnes dans le besoin. Sacrifice, pour la communauté, ravive l’esprit de fraternité, d’entraide et de solidarité. Les célébrations de l’Aïd El Kébir se poursuivent jusqu’à jeudi.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV « Point négatif… Adam Yates était là » – .
NEXT A domicile, MacIntyre prend une revanche éclatante, Langasque et Perez brillent au dernier tour ! – .