Iga Swiatek s’impose en suspens contre Naomi Osaka à Roland Garros

Iga Swiatek s’impose en suspens contre Naomi Osaka à Roland Garros
Iga Swiatek s’impose en suspens contre Naomi Osaka à Roland Garros

La reine de la terre battue Iga Swiatek a eu chaud, mais elle s’est imposée 7-6 (7/1), 1-6 et 7-5 contre Naomi Osaka au deuxième tour de Roland-Garros mercredi.

Osaka s’est même offerte une balle de match alors qu’elle servait à 5-4 dans le set décisif, mais Swiatek a réalisé un puissant retour de service pour étouffer la menace. Une pause plus tard, elle reprend définitivement le dessus.

Ce match était très intense. Beaucoup plus intense que ce à quoi je m’attendais pour un duel au deuxième round. Je serai prêt pour le prochain tour, a déclaré Swiatek. Naomi joue un excellent tennis… Je suis contente qu’elle soit de retour et elle joue bien.

Elle a répondu aux nombreuses attaques de son adversaire, dont les coups puissants rappelaient l’époque où elle remportait quatre tournois du grand chelem. Mais Osaka a également craqué lorsque les enjeux étaient les plus grands.

Naomi Osaka, 134ème au classement WTA.

Photo : afp via getty images / BERTRAND GUAY

Alors qu’elle a dû défendre une balle de break à 5-5, la Japonaise a envoyé son deuxième service hors du terrain.

La Polonaise de 22 ans n’avait plus qu’à terminer le travail sur son service. Une erreur directe d’Osaka a mis fin au débat après 2 heures 57 minutes de suspense.

Swiatek est le champion en titre de Roland-Garros. À son meilleur niveau sur terre battue, elle a remporté 16 de ses 17 matches sur cette surface cette saison, perdant seulement cinq sets au passage. Elle a été sacrée à Madrid et Rome ces dernières semaines pour consolider son 1er rang à la WTA.

Au troisième tour, Swiatek affrontera la gagnante du match entre la Croate Jana Fett et la Tchèque Marie Bouzkova.

De son côté, la Tunisienne Ons Jabeur a eu du mal face à la Colombienne Camila Osorio, mais s’est finalement imposée 6-3, 1-6 et 6-3.

Triple finaliste des compétitions du grand chelem, en quête d’un premier sacre, Jabeur a réalisé son meilleur parcours à Roland-Garros l’an dernier en atteignant les quarts.

J’espère vraiment mieux jouer lors du prochain matcha-t-elle déclaré, avant de quitter le tribunal, encouragée par le public qui brandissait plusieurs drapeaux tunisiens.

La pluie fait attendre les Canadiens

La pluie a encore perturbé le calendrier des matchs mercredi. Tous censés jouer en début de journée, les Canadiens Félix Auger-Aliassime, Denis Shapovalov et Leylah Annie Fernandez devront finalement chacun terminer leur duel du deuxième tour jeudi.

L’organisation a annoncé vers 17h15 heure locale (11h15 EDT), qu’aucun match sur les terrains extérieurs n’a pu se terminer mercredi.

Fernandez avait commencé son duel contre la Chinoise Wang Xiyu avant l’interruption. Elle menait 5-3 et servait pendant le premier set quand nous avons dû abriter la terre battue sur le court n°1. 8.

Auger-Aliassime devrait affronter l’Allemand Henri Squire, tandis que Shapovalov rencontrera l’Américaine, 25e tête de série, Frances Tiafoe.

>>>>

Ouvrir en mode plein écran

Aucun match n’avait été joué sur les courts extérieurs avant que la pluie n’oblige l’action à Roland-Garros mercredi.

Photo : Getty Images / Dan Istitene

En début de journée sur le court central Philippe-Chatrier, l’un des deux seuls équipés d’un toit rétractable, Sofia Kenin a montré la porte de sortie à la favorite française Caroline Garcia après deux sets identiques de 6-3. Classé 56ème au WTAl’Américain s’est qualifié pour la finale en 2020.

Garcia, 23ème mondial, est toujours à la recherche d’une première victoire face à Kenin après trois défaites. Il ne reste plus que trois Françaises dans le tableau principal : Chloé Paquet, Diane Parry et Varvara Gracheva, gagnante surprise de Maria Sakkari au premier tour.

Le deuxième match terminé a favorisé le Grec Stefanos Tsitsipas, vainqueur en quatre sets de 6-3, 6-2, 6-7 (7/2) et 6-4 contre l’Allemand Daniel Altmaier en 2 heures 43 minutes. minutes de jeu.

Finaliste en 2021, désormais 9ème duATPTsitsipas affrontera lors de la prochaine étape le vainqueur du duel entre l’Italien Lorenzo Sonego et le Chinois Zhizhen Zhang.

Alcaraz gagne en quatre tours

Le prodige Carlos Alcaraz, 3ème duATP, a ensuite battu le Néerlandais Jesper de Jong en quatre sets de 6-3, 6-4, 2-6 et 6-2.

Sous le toit du court central, Alcaraz, le bras droit toujours enfermé dans une pochette de protection, a eu besoin d’un peu plus de trois heures pour venir à bout de son adversaire.

Même si de Jong lui a donné du fil à retordre dès le début, le jeune Espagnol a réussi à garder le contrôle du match durant les deux premiers tours.

Mais un trou d’air brutal lui coûte la troisième manche, au cours de laquelle il accumule 15 fautes directes contre seulement 6 points gagnants.

La quatrième manche a débuté sur la même dynamique : à deux reprises, le protégé de Juan Carlos Ferrero a été mené d’un break, mais il s’est immédiatement rattrapé à chaque fois.

Absent en raison de son avant-bras douloureux à Monte-Carlo et Barcelone, puis à Rome après une élimination en quarts de finale à Madrid, Alcaraz est arrivé à Paris avec seulement trois victoires lors de la tournée européenne sur ocre.

Dès le premier tour dimanche, il a fait une promenade de santé, sans souffrir du bras droit, avec une victoire 6-1, 6-2 et 6-1 contre l’Américain JJ Wolf, repêché en qualifications.

Pour une place en huitièmes de finale, le double vainqueur du Grand Chelem et ancien N.1 mondial affrontera l’Américain Sebastian Korda ou le Sud-Coréen Kwon Soon-woo.

Avec les informations de l’Agence France-Presse

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

NEXT Nathan Géraud et Tom Combourieu de retour de France