Luchon-Superbagnères sur la carte du Tour de France 2025 ? – .

Luchon-Superbagnères sur la carte du Tour de France 2025 ? – .
Luchon-Superbagnères sur la carte du Tour de France 2025 ? – .

Dans un peu plus d’un mois, le 29 juin, le Tour de France 2024 s’élancera de Florence, en Italie. Durant les trois semaines de course, deux arrivées au sommet des Pyrénées auront lieu : Saint-Lary (Pla d’Adet) et Plateau de Beille.

Ce sera à Bagnères-de-Luchon (Haute-Garonne), une nouvelle fois, mais « La Reine des Pyrénées » souhaite revoir le Tour de France en 2025. Oui, Luchon est candidat annonce le maire Eric Azémar au micro de France Bleu Occitanie. La candidature est soutenue par la commune, mais si elle est acceptée, elle sera certainement soutenue par d’autres autorités locales. Il faut dire qu’une étape du Tour coûte entre 90 000 et 160 000 euros, pour un départ, une arrivée, ou les deux. Sans compter les frais supplémentaires.

Mais ça vaut le coup» résume Christophe Deschamps, le président du syndicat des commerçants de Luchon, et également propriétaire de chambres d’hôtes : «Les touristes australiens venus ces dernières années m’ont souvent dit avoir connu Luchon du Tour de France.« .

La dernière fois en 2018

La dernière fois que Luchon a été ville étape, c’était le 24 juillet 2018.. Le Français Julian Alaphilippe a remporté seul la 16e étape depuis Carcassonne, avec le maillot à pois sur les épaules.

chargement

De 2018 à 2025, il y aura sept années de famine. Et pourtant, Luchon et le Tour, c’est une histoire qui continue : 58 fois ville étape ! Bagnères-de-Luchon est l’une des villes les plus visitées de la Grande Boucle, derrière Paris, Bordeaux et Pau. Il y a eu notamment les belles victoires de Bernard Hinault et d’Eddy Merckx. Ceux également de Raymond Poulidor, Jean Robic ou Federico Bahamontès.

En 2016, il y a aussi l’incroyable prise en main de Chris Froome, qui remporte l’étape et le maillot jaune après une descente très acrobatique du col de Peyresourde. Le Britannique surprend, sur des terrains (l’art de la descente) où on ne l’attend pas.

chargement

Les conditions sont réunies pour Superbagnères

En 2016 et 2018, c’était donc une arrivée en ville. Mais la mairie semble désormais vouloir ramener les coureurs au sommet, à Superbagnères. Une montée de 18 km, pour atteindre 1 800 mètres d’altitude, dans la station de ski. Le Tour de France n’y est plus revenu depuis 1989 ! Superbagnères avait disparu de la carte du Tour en raison de la fragilité des ponts routiers, trop étroits et qui viennent d’être reconstruits. Il y a aussi la nouvelle télécabine désormais en service, qui facilitera l’évacuation des coureurs, des suiveurs et du public après l’arrivée.

Superbagnères avait disparu de la carte du Tour en raison de la fragilité des ponts routiers dans la montée, trop étroits, et qui viennent d’être reconstruits. Il y a aussi la nouvelle télécabine, inaugurée l’hiver dernier, qui faciliterait l’évacuation des coureurs, des suiveurs et du public après l’arrivée.

On sait déjà que le Tour de France 2025 s’élancera de Lille. Elle pourrait alors atteindre la Normandie puis la Bretagne, et se diriger vers le sud. Que les Pyrénées soient placées avant ou après les Alpes, une finale d’étape à Superbagnères pourrait s’avérer décisive, avec les cols du Comminges en entrée. Une étape encore plus significative si elle était organisée sous forme de contre-la-montre, comme en rêvent de nombreux Luchonnais.

Le duel Fignon-Lemond en 1989

En 1989, le duel fut particulièrement serré entre Greg Lémond et Laurent Fignon. Mais avant de s’incliner à Paris, c’est au dessus de Luchon que le Français a repris le maillot jaune à l’Américain pour quelques secondes seulement lors de la 10e étape sur route, le 11 juillet. A l’image de ce Tour de France d’anthologie.

chargement

Mais Superbagnères, c’est aussi deux contre-la-montre qui marquent l’histoire du Tour. En 1979, victoire de Bernard Hinault, dès la deuxième étape. Il prend le maillot jaune ce jour-là et remporte son deuxième Tour de France à Paris. En 1962, il y avait aussi l’installation du grimpeur espagnol Federico Bahamontès« L’Aigle de Tolède » est le meilleur au compteur, dans cette ascension.

Avec un tel historique et de belles conditions réunies pour Superbagnères, on se dit que le Tour devrait vite revenir sur le devant de la scène… A l’image du Puy-de-Dôme, longtemps négligé pour des raisons techniques, et qui a réapparu sur l’édition 2023. Il avait disparu depuis 1988. Et lui aussi avait marqué l’histoire du Tour, comme Superbagnères.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Le coup de poker d’Alpine, Gasly jubile ! – .
NEXT Mauvaise nouvelle pour De Zerbi, un cadre sortant