Pirelli va tester un nouveau pneu pluie avec Ferrari

Pirelli va tester un nouveau pneu pluie avec Ferrari
Pirelli va tester un nouveau pneu pluie avec Ferrari

La Scuderia Ferrari participera cette semaine à deux jours d’essais sur le Circuit Paul-Ricard. Ce mardi, Pirelli fournira à l’équipe un prototype slick pour 2025. Mercredi, la piste sera mouillée artificiellement si nécessaire afin que le constructeur teste un nouveau pneu pluie (à flanc bleu). Carlos Sainz et Charles Leclerc sont attendus lors de ce run, avec une journée au volant chacun.

Le test humide est crucial car les journées de test humides sont plus difficiles à organiser. Pirelli doit en effet réserver pour cela la route du Castellet ou de Fiorano, qui disposent de systèmes d’arrosage artificiel.

Les pneus pluie sont les seuls de la gamme Pirelli qui ne nécessitent pas de couverture chauffante avant utilisation. Cependant, ils sont très impopulaires auprès des pilotes en raison de leur énorme baisse de performances par rapport aux intermédiaires, et sont également moins utilisés car les conditions sont rarement extrêmes sur la piste. De plus, comme ils évacuent plus d’eau que les intermédiaires, ils dégradent encore davantage les conditions de visibilité.

« Nous avons deux jours de tests. La première est une séance sèche. Le deuxième jour, nous mouillerons la piste”a expliqué Simone Berra, ingénieur en chef de Pirelli, interviewé par Motorsport.com sur les objectifs de ces tests. « Nous testons à la fois des pneus pluie et des pneus intermédiaires, mais la priorité est le pneu pluie. Nous aimerions améliorer ses performances.

« On sait qu’actuellement le pneu pluie souffre un peu trop de surchauffe et qu’en terme de performances il se dégrade assez vite du fait de la dépose des enjoliveurs. [chauffantes] que nous avons mis en œuvre l’année dernière. Nous travaillons donc à réduire le mouvement de la bande de roulement et à réduire la surchauffe. Nous avons également un programme pour les intermédiaires, qui implique l’utilisation de nouveaux composés. Notre objectif est de retirer les caches des pneus intermédiaires, comme nous l’avons fait pour les pneus pluie. »

Même si 2025 est l’objectif annoncé, Pirelli n’exclut pas d’introduire les nouveaux composés pour piste mouillée plus tôt si le test du Castellet est un succès. La première journée ne sera pas moins importante puisque Pirelli souhaite geler la structure du pneu slick pour la saison prochaine et évaluer une gamme de composés tendres.

« Pour les tests de pneus slicks du premier jour, nous nous concentrons principalement sur le gel de la structure pour la saison prochaine »» dit Berra. « Mais surtout, nous essaierons de tester également les C3, C4 et C5 en termes de composés pneumatiques. Pour la C5, je pense que c’est la première fois cette saison que nous la testons. Il sera donc intéressant de voir les résultats obtenus avec le composé de nouvelle génération.

Avant le GP d’Émilie-Romagne, Ferrari avait déjà participé à un essai sur piste mouillée pour le compte de la FIA, dans le cadre des tests de garde-boue.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV De Jong forfait, inquiétude pour Lewandowski… Le chat de Dédé décime les adversaires des Bleus
NEXT Nathan Géraud et Tom Combourieu de retour de France