l’avocat de la femme frappée lors de l’émission OL-PSG dénonce une agression « raciste »

l’avocat de la femme frappée lors de l’émission OL-PSG dénonce une agression « raciste »
l’avocat de la femme frappée lors de l’émission OL-PSG dénonce une agression « raciste »

Elle a poussé la porte du commissariat de Meyzieu, en banlieue lyonnaise, pour porter l’affaire devant la justice. La jeune femme, frappée à plusieurs reprises au visage lors de la retransmission de la finale de Coupe de France entre l’OL et le PSG samedi soir au Groupama Stadium, a porté plainte lundi en fin de matinée pour « violences volontaires ».

“Elle est physiquement choquée car elle a reçu des coups”, a déclaré son avocat, Me Tammouz Al Douri, au Parisien-Aujourd’hui en France. Mais aussi psychologiquement car elle a passé une soirée horrible et a vécu avec tout le reste du week-end avant d’aller porter plainte. »

La jeune femme de 24 ans, victime de coudes lors du but du défenseur lyonnais Jake O’Brien en seconde période, a partagé son désarroi sur le réseau social X ce dimanche et lundi. Sur Internet, une vidéo montrant les coups infligés au supporter de l’OL, venu avec un ami assister au match dans la salle habituelle de l’OL, a été largement partagée.

«Ma cliente a été frappée par un individu, et un autre a arraché le voile de son amie», poursuit son conseil, rejoignant la version postée par un autre internaute sur le réseau social qui parlait uniquement d’une tentative d’arrachage. de ce vêtement religieux. Ce point, actuellement non confirmé par une vidéo, va notamment inciter Me Tammouz Al Douri à écrire au parquet de Lyon pour ajouter à la plainte le caractère raciste de cette agression.

“Un des individus (du groupe) a tenu plusieurs propos racistes et plusieurs insultes dont je n’ai pas encore la teneur”, insiste l’avocat, qui demandera à la justice de retenir que les faits ont été commis en réunion. Un autre témoin, qui s’est exprimé sur X, a mentionné qu’il y avait eu des saluts nazis avant l’arrivée de mon client. À l’heure actuelle, je ne sais pas si ces personnes ont été identifiées. »

Le club, qui a pris connaissance des faits et contacté la jeune femme via l’association Her Game Too, “condamne fermement les violences survenues samedi soir au Groupama Stadium et apporte tout son soutien aux victimes”. L’OL affirme qu’il se constituera partie civile en cas de plainte de jeunes femmes. Contactée par Le Parisien, l’autre jeune femme aperçue dans la vidéo n’a pour l’instant pas souhaité commenter les faits.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

NEXT Nathan Géraud et Tom Combourieu de retour de France