Tadej Pogacar est déjà en tête du Tour de France

Après avoir survolé l’étape du Monte Grappa, le Slovène a déjà exprimé, dans son discours d’après-course, son besoin de récupérer et de « rentrer chez lui le plus vite possible ».


Article réservé aux abonnés




Journaliste au service des sports

Par Stéphane Thirion

Publié le 25/05/2024 à 18h12
Temps de lecture : 3 minutes

jeIl l’avait signalé bien avant le départ du Giro, sachant que ses compatriotes allaient se masser dans les virages monstrueux du Monte Grappa et il a donc assumé, comme à son habitude, ses responsabilités. Tadej Pogacar a survolé l’avant-dernière étape de ce Giro, marquant l’histoire à sa manière, avec une sixième victoire d’étape, comme Eddy Merckx en 1973.

L’observateur neutre aura compris que le panache était la seule motivation du Slovène, alors que le podium était en jeu derrière lui, mais dans son discours d’après-course, on a vite compris qu’il y avait autre chose que la cerise sur le gâteau. le gâteau. « Je voulais bien finir pour récompenser le travail des coéquipiers qui ont travaillé pendant trois semaines. Ensuite de savoir dans quel état de fraîcheur j’étais. J’ai d’autres objectifs cet été, il était important pour moi de me tester une dernière fois sur une étape de montagne très exigeante. »



Cet article est réservé aux abonnés

Accédez aux informations nationales et internationales vérifiées et décryptées
1€/semaine pendant 4 semaines (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • Accès illimité à tous les articles éditoriaux, fichiers et rapports
  • Le journal en version numérique (PDF)
  • Confort de lecture avec publicité limitée
 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Décès d’André Clady, ancien directeur commercial du groupe Luz
NEXT Nathan Géraud et Tom Combourieu de retour de France