Projectiles sur le gardien, match suspendu, insultes… L’OM, sacré, a été plus fort que tout

Projectiles sur le gardien, match suspendu, insultes… L’OM, sacré, a été plus fort que tout
Projectiles sur le gardien, match suspendu, insultes… L’OM, sacré, a été plus fort que tout

Au stade Pierre-Mauroy,

Aboubaka Dosso se souviendra longtemps du 25 mai. Non seulement parce que le gardien de l’Olympique de Marseille a remporté la Coupe Gambardella contre Nancy (4-1), ce samedi à Lille, mais aussi parce qu’il a vécu une deuxième période compliquée. Insulté par les supporters parisiens présents derrière son but, le gardien marseillais a même reçu des projectiles en plein deuxième acte.

Cela a contraint l’arbitre Dorian Bovolenta à interrompre le match pendant plusieurs minutes. Au retour des joueurs sur le terrain, les insultes ne se sont pas arrêtées, que ce soit de la part des supporters parisiens ou lyonnais, ces derniers étant bien plus nombreux au stade Pierre-Mauroy à plus de deux heures de la finale de la Coupe de France.

Un saut périlleux pour finir

Les insultes des supporters des Gones redoublent lorsque Gaël Lafont inscrit le troisième but marseillais, qui scelle la victoire de son équipe à un quart d’heure de la fin du match et qui saute par-dessus les barrières pour venir faire la fête devant le virage occupé par les Rhodaniens.

La fête était complète lorsqu’Adam Nosel marquait le quatrième but marseillais dans le temps additionnel. Une fin incroyable après un début de match déjà réussi, grâce à des buts de Keyliane Abdallah (6e) et Mathis Clément (13e). Les enfants marseillais ont ensuite pu célébrer leur succès, unique trophée de l’OM cette saison, devant la quarantaine de supporters marseillais qui ont fait le déplacement. Et Aboubaka Sylla nous a offert un superbe saut périlleux pour fêter ça. Belle conclusion.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

NEXT Nathan Géraud et Tom Combourieu de retour de France