« Une belle équipe dans cette finale »

Les réactions de l’entraîneur du PSG, vainqueur de sa 15e Coupe de France face à l’OL samedi à Lille (2-1) pour le dernier match de Kylian Mbappé sous le maillot parisien, et de son homologue rhodanien Pierre Sage.

Luis Enrique (entraîneur du Paris Saint-Germain) : « Je tiens à féliciter les joueurs, les membres du club et les supporters qui ont été exceptionnels. Cette équipe était celle que je recherchais tout au long de la saison. Une équipe ambitieuse, qui n’a pas eu peur, qui n’a jamais calculé, qui a toujours été très offensive, qui a pressé agressivement et qui a fait preuve d’une grande énergie. Dans cette finale, j’ai trouvé que nous étions une grande équipe, le jeu affiché était très satisfaisant et nous avons été protagonistes tout au long du match. Bravo à l’équipe. On aurait aimé jouer une semaine de plus et ne pas partir en vacances mais c’est la vie ! Je vais espérer encore mieux pour l’année à venir, avoir un recrutement de joueurs plus avides de victoires mais, pour ma part, je donne un 10/10 à mes joueurs pour cette saison. C’était une belle opportunité pour moi d’entraîner Kylian Mbappé. Ce fut une saison difficile pour lui. Après sept années passées au club et de nombreux succès, il est très difficile de dire au revoir. C’est un joueur qui a toujours été prêt à aider son équipe. Ce soir c’était la cerise sur le gâteau malgré le fait qu’il n’ait marqué aucun but, il a été présent dans toutes les actions. C’est un joueur définitivement différent des autres, un joueur qui ne sera pas remplacé, ne cherchez pas ! C’est l’équipe qui va compenser son départ. Peut-être qu’il faudra le remplacer par 4, 5 ou 6 joueurs signés. Ajoutez à cela les supporters et l’ambition du club qui veut tout gagner. Nous allons essayer d’en obtenir davantage. Serons-nous capables de le faire ? On verra, en tout cas c’est un gros défi pour tout joueur qui souhaite signer au PSG. Nous voulons écrire l’histoire. Nous gagnerons cette Ligue des Champions. Peut-être dans quelques années mais dans le futur oui, nous le gagnerons. »

La joie des Parisiens, auteurs du doublé Coupe-Championnat (photo Anthony BIBARD/FEP/ICON SPORT).

Pierre Sage (entraîneur de l’Olympique Lyonnais) : « Il y a de la déception à mon niveau, de la déception pour les joueurs, de la déception pour les supporters. Nous avions très envie de leur faire encore plaisir ce soir. Mais face à cela, il y a aussi de la fierté pour la saison que nous avons réalisée et pour la performance globale réalisée par les joueurs. Même s’il leur sera difficile de l’entendre ce soir, ils peuvent être fiers et heureux de ce qu’ils ont fait. Notre match nous a donné un peu de cet espoir, la possibilité de relever la tête comme nous avons l’habitude de le faire. Toutes les valeurs dont cette équipe fait preuve, tout ce qu’elle fait même dans des situations extrêmes face à des adversaires de ce niveau démontre aussi qu’elle est capable de grandes choses même si notre première période n’est pas à la hauteur. de l’événement. Nous avons beaucoup défendu et quand nous avons récupéré le ballon, nous l’avons rendu trop vite. Face à ce type d’adversaire avec les qualités qu’il possède, de nombreuses situations se créent, de plus en plus proches du but jusqu’au but, un premier puis un deuxième… En fait, cela se joue sur la capacité à garder le ballon quand on le récupère. dos. On avait aligné des joueurs qui avaient ce profil mais malheureusement, ce n’était pas suffisant. En seconde période, on a beaucoup mieux utilisé le ballon, on s’est créé des situations et Paris en a eu moins. On savait que c’était important de revenir à 2-1 car le côté psychologique pouvait changer. Je pense que Paris, après notre but et jusqu’à l’arrêt de Donnarumma au deuxième corner, s’est posé des questions. Le PSG est une très bonne équipe, le défi était de taille. Face à ce genre d’équipe, il faut faire le match parfait. Cela nous montre ce qu’il faut accomplir pour être compétitif. »


Photo Baptiste FERNANDEZ / ICON SPORT

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV L’Angleterre donne le coup d’envoi de son tournoi contre la Serbie
NEXT Votre soirée du dimanche 15 juin en Polynésie le 1er