« Nous avons beaucoup appris en WEC »

« Nous avons beaucoup appris en WEC »
« Nous avons beaucoup appris en WEC »

Glickenhaus est de retour ! Certes, la 007 LMH était entreposée au garage et c’est du côté de la 004C que l’homme au chapeau fait son retour à la compétition pour les 24 Heures du Nürburgring.

Franck Mailleux et Thomas Mutsch, tous deux habitués de l’équipe, et les nouvelles recrues Côme Ledogar et Lance David Arnold ont hâte de briller dans quelques jours sur la Nordschleife au volant de la GT qui disputera la catégorie SP-X.

“Ça m’a beaucoup manqué.”a confié James Glickenhaus, patron de la Scuderia Cameron Glickenhaus. « Pour moi, le Nürburgring est un endroit vraiment spécial où de nombreuses histoires ont été écrites. Outre les fans grandioses, c’est l’esprit unique qui anime les gens d’ici. »

C’est lors des 24H Nürburgring Qualifiers que l’équipe a fait son retour dans l’Eifel. “C’est encore mieux que prévu”sourit Lance David Arnold. « L’équipe a un énorme esprit d’équipe et la voiture est vraiment agréable à conduire. La position assise centrale était un peu inhabituelle au début, mais une fois qu’on s’y est habitué, elle devient idéale. C’est une petite équipe qui développe tout elle-même. »

Avec ce retour en Allemagne après un an d’absence, James Glickenhaus attend beaucoup de son modèle phare. « Nous avons eu beaucoup de plaisir en WEC et nous avons beaucoup appris »il explique. « Cependant, nous nous adaptons mieux au Nürburgring avec notre voiture, notre équipe et nos idées. Nous roulons ici avec la version « GT3 » de notre voiture et notre objectif est d’intégrer toutes les connaissances acquises en sport automobile dans nos voitures de route dont nous commençons la livraison cette année. »

On ne vous apprendra rien en vous disant que la 007 LMH ne sera pas au départ des 24 Heures du Mans dans quelques semaines. Cependant, l’expérience acquise en WEC s’annonce comme un plus pour le SCG, comme le confirme Lance David Arnold : « L’équipe a évolué ces dernières années. Il y a un vrai professionnalisme et une envie de changer les choses. En tant que pilote, vous pouvez également vous investir d’une manière très différente de celle d’une grande équipe d’usine. Ici, nous avons le rôle classique que nous avions avant. Nous sommes d’accord, l’ingénieur essaie de mettre en œuvre ce qui a été dit. »

Outre Lance David Arnold, Côme Ledogar rejoint l’équipe, lui qui adore rouler sur la Nordschleife. « Ici, l’esprit d’équipe est fantastique »souligne-t-il. « La Nordschleife et le look des prototypes Glickenhaus sont tout simplement emblématiques. La méthode de travail est identique à celle des grandes équipes professionnelles : très calme et très professionnelle. »

A 73 ans, James Glickenhaus reste un passionné de sport automobile, celui qui a donné son nom au trophée de la pole position, décerné depuis 2016. En 2017, c’est l’écurie américaine qui a remporté le fameux Trophée Glickenhaus. La passion reste là pour l’homme de cinéma.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV une journée conviviale dédiée à la nature et à la famille
NEXT Frustrée par l’arbitrage vidéo, la Belgique trébuche d’entrée