Les impressions de l’entraîneur d’Auray avant les 8es de finale retour

Les impressions de l’entraîneur d’Auray avant les 8es de finale retour
Les impressions de l’entraîneur d’Auray avant les 8es de finale retour

Cela fait maintenant cinq saisons que Régis Loubéry est l’entraîneur du Pays d’Auray. Lorsqu’il a repris l’équipe, celle-ci était en difficulté au classement et « végétalisé » avec de nombreux anciens. L’accent a donc été mis sur l’école de rugby et les jeunes et “un projet de club” a été déclenché.

Cet ancien talonneur du RC Vannes y a joué onze ans en Fédérale 1 et est monté en Pro D2. Aujourd’hui, à presque 45 ans, Régis Loubéry est responsable du service bâtiment sur la commune de Trinité-sur-Mer et donc entraîneur d’Auray.

Ce dimanche 26 mai, son équipe qui a remporté le match aller à domicile (27-16) jouera pour une promotion en fédérale 2 contre le RC Blois.

Dans quel état d’esprit abordez-vous le rendez-vous de Blois ?

« Comme nous l’avons fait toute la saison, nous venons jouer au rugby. Notre ADN est de jouer à des jeux et nous n’allons pas changer cela. Si nous déjouons, nous risquons de donner trop de balles.

Quel souvenir gardez-vous du match aller à Auray ?

« Nous n’avons déjà pas fait un bon match dimanche. Parce que d’habitude on met plus de volume dans le jeu, on marque plus. Donc un peu déçu. Contre toutes les autres équipes que nous avons accueillies, nous avons marqué 50 points en moyenne. Nous voulons nous racheter ce week-end et produire un peu plus de jeu. »

Et qu’avez-vous pensé du RC Blois ?

« J’ai trouvé que Blois était une équipe qui ne jouait pas trop en fait. Je ne les vois pas nous donner trois essais supplémentaires s’ils donnent tous les ballons comme ils l’ont fait au match aller. Cela veut dire qu’ils doivent tenir le ballon et, physiquement, je les ai trouvés un peu courts. Ils ont effectué des remplacements après 20 minutes de jeu. »

Un changement s’imposait après la blessure du demi de mêlée du Blesois Antton Souviraa…

« C’est sûr que la sortie du 9 a changé la physionomie du match. C’est un très bon joueur. Ils ont de très bons individus, alors je pense qu’il y a un peu un manque de porteurs de ballon pour avancer. C’est mon point de vue de l’extérieur. »

Comment avez-vous préparé ce match que vous abordez avec un double avantage (différence de points et bonus offensif) ?

« Nous n’avons rien changé à notre préparation habituelle. On prépare le match car ils ont une bonne configuration avec leur premier bloc. Nous n’avons pas été très bons dans ce domaine, alors nous y travaillons. On vient pour gagner, pas pour gérer un match. »

Allez-vous à Blois avec moins de pression ?

« Nous ne jouerons pas avec plus de pression que d’habitude. Les deux seuls matchs que nous avons perdus à l’extérieur ont été serrés. Après, ce n’est pas nous qui devons jouer là-bas. Mais nous allons le faire. »

Vous êtes à 80 minutes d’une montée fédérale 2…

« C’est dans la tête des gens. L’objectif était de faire mieux que l’année dernière : on avait terminé troisième, maintenant on termine deuxième. C’était pour faire un tour de plus dans les phases finales, nous l’avons fait. C’est sûr que le club espère la montée et vu l’avantage, c’est sûr qu’on pourrait être déçu si on ne monte pas. Mais si Blois fait un beau match et nous donne 40 points, il n’y aura rien à dire. »

Pensez-vous toujours que RCB peut se ressaisir ?

« Je pense que c’est une équipe qui n’a pas non plus été très bonne au match aller. Il y a des choses qu’ils n’ont pas bien faites et ils vont se remettre sur les rails. J’espère donc qu’il y aura un beau match pour les supporters. »

Ce dimanche 26 mai à 15h au stade Saint-Georges de Blois.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

NEXT Nathan Géraud et Tom Combourieu de retour de France