AFC, Al Ain, Ronaldo, Raja… Soufiane Rahimi s’adresse à la FIFA

AFC, Al Ain, Ronaldo, Raja… Soufiane Rahimi s’adresse à la FIFA
AFC, Al Ain, Ronaldo, Raja… Soufiane Rahimi s’adresse à la FIFA

L’international marocain Soufiane Rahimi a les yeux rivés sur le titre de la Ligue des champions asiatique avec Al Ain. C’est ce qui ressort de ses confidences à la FIFA. Il revient sur son expérience au Raja et révèle les clés de sa réussite sur le terrain.

Actuellement en tête du classement des buteurs du tournoi asiatique avec 11 buts à son actif, dont un triplé contre Al Hilal lors du match aller de la demi-finale, et trois autres buts cruciaux dans les deux quarts de finale contre Al-Nassr de Cristiano Ronaldo, Soufiane Rahimi a tout révélé dans une interview exclusive avec la FIFA.

Faisant preuve d’une détermination sans faille, Rahimi vise à soulever le trophée avec Al Ain et à participer à la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA en 2025. Le talentueux joueur a également partagé les secrets du succès de son équipe en dominant la compétition en éliminant des clubs de renom et des stars internationales tout au long de son parcours triomphal. .

A seulement un match du titre asiatique, qui garantirait à Al Ain une place en Coupe du Monde des Clubs, le Lion de l’Atlas a souligné l’importance de cette potentielle victoire : « Remporter le titre lui ouvrirait les portes de nombreux tournois l’année prochaine, dont le plus prestigieux est la Coupe du monde des clubs. Chaque équipe rêve de vivre cette expérience. Nous espérons, si Dieu le veut, avoir l’opportunité de remporter le titre et de participer à cette compétition.« .

Interrogé par la FIFA sur la pression qu’il pourrait subir du fait que son équipe n’ait pas remporté la Ligue des champions de l’AFC depuis 21 ans, Rahimi a répondu avec confiance, affirmant qu’il ne ressentait aucune pression supplémentaire. ” Notre parcours jusqu’à la finale de ce tournoi est l’une de nos plus grandes réussites de tous les temps. Je suis reconnaissant envers mes coéquipiers car nous avons affronté de grandes équipes et les avons éliminées. Nous méritons d’être en finale. Nous espérons, si Dieu le veut, remporter le titre à la fin“, il a dit.

Concernant le match aller contre Yakohama et si des changements seront apportés pour le match retour, le Marocain de 27 ans a précisé qu’il s’agit de matchs différents. ” Au match aller, Yokohama s’est imposé et a constamment pressé alors qu’ils jouaient à domicile et avaient besoin d’un résultat positif. Nous avons pris des points positifs et négatifs de ce match, mais maintenant nous jouerons le match retour au stade Hazza Bin Zayed. Al Ain sera une équipe complètement différente à domicile, en particulier avec la foule immense et le soutien des supporters des Émirats arabes unis et d’autres pays arabes comme le Maroc.” , il ajouta.

Quant au secret de son succès face à des joueurs de renom, comme Cristiano Ronaldo, Rahimi a affirmé que le succès réside dans l’unité et la cohésion de l’ensemble du groupe. ” Si vous voulez obtenir un résultat positif dans n’importe quel match, vous pouvez le faire avec esprit, détermination et persévérance. En regardant certains matches sur le papier, on pourrait s’attendre à ce qu’Al Ain soit éliminé, mais nous avons réalisé ce que beaucoup considéraient comme impossible grâce à notre détermination et notre volonté. Cette campagne continentale a été historique pour nous et nous méritons de la gagner, car si vous regardez notre parcours jusqu’à la finale, vous verrez que notre succès n’est pas dû à la chance, mais au travail acharné.“, il a noté.

Et de poursuivre : « Affronter quelqu’un comme Cristiano Ronaldo est une incitation supplémentaire car il est l’un des plus grands joueurs du monde. Cependant, au début du match, c’est 11 contre 11. Affronter Ronaldo et vouloir gagner contre lui était vraiment motivant et comme je l’ai dit, le secret réside dans notre unité en tant que groupe.« .

Dans le récit de son parcours, le Lion de l’Atlas a souligné l’impact de son expérience au sein du Raja Casablanca sur sa réussite actuelle avec Al Ain. Tout en portant les couleurs du Raja, Rahimi a rappelé qu’il a disputé cinq finales continentales, toutes soldées par une victoire. Cette riche expérience acquise lors des tournois au Maroc a grandement facilité son adaptation rapide au sein de sa nouvelle équipe à Al Ain.

Dès ses premiers pas au club, Rahimi avait déjà l’ambition de briller en Ligue des champions de l’AFC, conscient des nuances et des enjeux propres à la compétition asiatique, distincts de ceux du football africain.

J’espérais participer à la Ligue des Champions de l’AFC dès mon arrivée à Al Ain, car la compétition asiatique est différente de la compétition africaine. Maintenant, j’ai réussi à atteindre la finale et j’espère que j’aurai autant de succès qu’au Maroc.», a-t-il souligné.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Accident spectaculaire impliquant trois véhicules à Saint-Narcisse
NEXT Bales-Galigné-Demilly, troisième ligne de choc