pourquoi la finale de la Ligue des champions féminine ne sera pas diffusée en clair à la télévision française

pourquoi la finale de la Ligue des champions féminine ne sera pas diffusée en clair à la télévision française
pourquoi la finale de la Ligue des champions féminine ne sera pas diffusée en clair à la télévision française

Ce samedi (18 heures), l’OL et le Barça s’affrontent en finale de la Ligue des champions féminine. L’affiche ne sera pas diffusée sur une chaîne gratuite « classique » en France – uniquement en ligne. La ministre des Sports, Amélie Oudéa-Castéra, a estimé que la situation devrait changer à court terme.

En quête de sa neuvième Ligue des Champions, l’OL féminin disputera sa finale face au FC Barcelone ce samedi (18 heures) à Bilbao. L’événement sera proposé en accès libre sur la chaîne Youtube de la plateforme DAZN, qui détient les droits du concours, mais pas en clair sur une chaîne de télévision française « classique ». L’accès à la chaîne DAZN 1, disponible sur les box des opérateurs, est payant.

Mais cette situation, qui est surprenante, pourrait cependant évoluer à l’avenir. La ministre des Sports, Amélie Oudéa-Castéra souhaite élargir la liste des grands événements sportifs, qui sont protégés en France par la diffusion en clair depuis un décret adopté en 2004. Sur son compte X (anciennement Twitter), la ministre a rappelé qu’elle « s’est battue » » pour que ce décret, comprenant actuellement 21 épreuves, inclue à l’avenir d’autres événements comme la finale de la Ligue des champions féminine, et ce « qu’il y ait ou non une équipe française.

Un décret modifié à l’automne ?

Amélie Oudéa-Castéra se réunira à l’automne, où elle espère avoir l’aval de la Commission européenne pour changer la donne. « Comme vous, j’ai hâte », a déclaré la ministre des Sports, qui souhaite mettre le sport féminin et paralympique à l’honneur dans sa nouvelle liste.

Par exemple, les finales du simple messieurs et dames de Roland-Garros sont protégées mais pas l’intégralité du tournoi. C’est ce qui a permis à Prime Vidéo d’avoir des matchs en soirée sur le Grand Chelem parisien. En 2022, la chaîne a pourtant proposé aux téléspectateurs le quart de finale entre Rafael Nadal et Novak Djokovic.

Dans le décret, il est stipulé que si une chaîne payante détient le droit protégé, elle doit alors le proposer à un prix raisonnable aux chaînes gratuites, tout en ayant la possibilité de diffuser l’événement de son côté. Il est toutefois possible que la compétition ne soit pas diffusée en clair si aucune chaîne gratuite ne souhaite en récupérer les droits. L’affaire s’est produite en 2006 lors de la finale du championnat d’Europe de handball masculin.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Clap de fin pour Ibrahim Sissoko avec le Mali ? – .
NEXT « C’est malheureux », fulmine Dumfries après le but refusé à Simons