Qui était Orion Hernandez-Radoux, l’un des trois derniers otages français retrouvés morts à Gaza ? – .

Qui était Orion Hernandez-Radoux, l’un des trois derniers otages français retrouvés morts à Gaza ? – .
Qui était Orion Hernandez-Radoux, l’un des trois derniers otages français retrouvés morts à Gaza ? – .

Le père d’un enfant de deux ans s’était rendu en Israël avec un groupe d’amis qui participaient aux festivals d’été. Son corps a été retrouvé par l’armée israélienne ce vendredi.

Le 7 octobre 2023, Orion Hernandez-Radoux se trouvait au festival Tribe of Nova, dans le désert du Néguev, à cinq kilomètres de la bande de Gaza, lorsque les terroristes du Hamas ont envahi Israël par voie aérienne et terrestre pour semer des graines. la mort. Le Franco-Mexicain de 32 ans a été pris en otage et amené sur le territoire palestinien sous blocus.

Ce vendredi, Tsahal a annoncé dans un communiqué l’avoir retrouvé mort dans la bande de Gaza. Les corps de deux autres otages ont également été retrouvés.

Le petit ami de Shani Louk

Ce père d’un enfant de deux ans, dont le nom est tatoué en arabe sur sa poitrine, s’est rendu en Israël avec un “groupe d’amis qui parcouraient le circuit des festivals d’été”, expliqué à Figaro peu après son enlèvement d’un de ses proches. Parmi eux se trouvait sa petite amie, Shani Louk, une Germano-Israélienne de 22 ans, dont le corps a été retrouvé fin octobre dans la bande de Gaza par l’armée israélienne.

Le 7 octobre, la jeune femme a été filmée, le corps disloqué et à moitié nue, allongée à l’arrière d’un pick-up au milieu d’une foule palestinienne en liesse et furieuse, criant « Allah Akbar », tandis que la jeep s’éloignait en trombe. nuage de poussière.

Orion Hernandez-Radoux s’est rendu au festival Nova avec sa petite amie Shani Louk.
Archives personnelles

Un producteur de musique

Orion Hernandez-Radoux était producteur de musique et organisateur d’événements. Il avait son propre festival de musique. “Il a également fait la promotion de l’art indigène mexicain du peuple Huichole (peuple vivant dans le centre-ouest du Mexique, ndlr), qui est de nature psychédélique et donc populaire sur la scène psytrance”a signalé un de ses proches à Figaro.

L’homme, qui a vécu de nombreuses années en France, où il a notamment fréquenté l’école primaire, était l’un des trois derniers otages français encore détenus dans la bande de Gaza. Deux hommes, pères de famille, sont toujours aux mains de groupes islamistes : Ofer Kalderon, 53 ans, et Ohad Yahalomi, 49 ans.

« J’apprends avec une immense tristesse le décès de notre compatriote Orión Hernández-Radoux (…) Je pense à sa famille et à ses proches. Nous sommes à leurs côtésa réagi sur X Emmanuel Macron. La France reste plus que jamais engagée en faveur de la libération de tous les otages.»

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV programme, horaires, chaînes TV et player à suivre ce samedi
NEXT Paris 2024 | Niveaux dangereux d’E. coli dans la Seine à moins de deux mois des Jeux