«Je garderai ce souvenir toute ma vie», Soanne, 17 ans, portera la flamme olympique en Charente

«Je garderai ce souvenir toute ma vie», Soanne, 17 ans, portera la flamme olympique en Charente
«Je garderai ce souvenir toute ma vie», Soanne, 17 ans, portera la flamme olympique en Charente

Sélectionnée parmi des centaines de milliers de candidats, Soanne Dodier sera l’une des 11 000 porteuses de flamme. Elle participera, à sa manière, aux JO 2024 en Charente. La Haute-Vienne n’a pas accepté de débourser 180 000 euros pour voir le symbole des jeux de Paris transiter sur son territoire.

Femmes, hommes, stars, anonymes, personnalités publiques, personnalités locales, depuis le 8 mai, ils se relayent pour porter la flamme olympique et paralympique de Paris 2024 à travers la France. Parmi eux, Soanne Dodier, une jeune athlète de dix-sept ans, licenciée au club Limoges Athlé 87.

Après avoir envoyé sa candidature au comité d’organisation des JO 2024 à la fin de l’année dernière, la lycéenne avait du mal à y croire :« Au début, je pensais que c’était faux, parce qu’il y a peu de personnes qui sont sélectionnées, après, j’ai reçu beaucoup de mails, donc j’y ai cru !

A ses côtés, Laetitia, la maman de Soanne, est très fière :« Je l’ai vue dans mon enfance lors des jeux d’Albertville et je m’en souviens encore. Elle a envoyé une lettre de motivation expliquant ce que les Jeux Olympiques signifiaient pour elle. Elle a donc écrit que le sport était toute sa vie, que les Jeux Olympiques étaient son rêve et qu’elle a été sélectionnée parmi les 11 000 porteurs de la flamme.

FLAMME OLYMPIQUE. Barbezieux-Saint-Hilaire, Cognac, Confolens, Ruffec, Angoulême : découvrez le parcours détaillé en Charente

>>

Saonne Dodier portera la flamme olympique en Charente ce vendredi

© Frédérique Bordes

La première torche du relais de la flamme olympique de Paris 2024 a été allumée le 16 avril, lors d’une cérémonie dans le sanctuaire d’Olympie, en Grèce, où se déroulaient les Jeux antiques. Depuis le Péloponnèse, cette flamme olympique a ensuite rejoint Athènes pour embarquer sur le Belem et traverser la mer Méditerranée. C’est le 8 mai 2024, à Marseille, que la flamme olympique entamait son épopée en France.

Les relayeurs, comme Soanne, se passent le flambeau pour célébrer les territoires français, avant qu’il n’embrase la vasque olympique lors des cérémonies d’ouverture.

Au total, plus de 400 communes françaises seront traversées, à l’exception de certains départements comme La Creuse, la Haute-Vienne et la Corrèze qui n’ont pas voulu débourser la somme de 180 000 euros rien que pour voir la flamme traverser leur territoire.

Résultat, c’est en Charente, sur la commune du Chambon, près de Nontron, ce vendredi matin 24 mai, à 9h36 très précise, que Soanne effectuera son relais, sur environ 200 mètres, avec la flamme au bout de bras, avant de passer le flambeau au prochain relayeur. « C’est stressant, car c’est toujours un emblème des JO de 2024. Je vais garder ce souvenir toute ma vie. » lâche la jeune femme.

Porter la flamme olympique, honnêtement, il n’y a rien de mieux ! C’est incroyable, la classe !

Léa

Le copain d’entraînement de Soanne

Il sera possible de suivre son passage grâce au site France.tv, qui retransmet l’événement en direct.“C’est une expérience incroyable, elle a de la chance”confie son amie Léa avant d’ajouter :« Porter la flamme olympique, honnêtement, il n’y a rien de mieux ! C’est incroyable, la classe !

Le voyage de la flamme olympique sur le sol français durera 69 jours au total, et se terminera en apothéose vendredi 26 juillet, lors de la cérémonie d’ouverture prévue sur la Seine, à Paris. Puis la flamme brûlera pendant les Jeux Olympiques jusqu’au 11 août et du mercredi 28 août au dimanche 8 septembre pour les Jeux Paralympiques.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

NEXT Nathan Géraud et Tom Combourieu de retour de France