Le profil de la 17ème étape

Le profil de la 17ème étape
Le profil de la 17ème étape

Thomas Siniecki, Media365 : publié le mercredi 22 mai 2024 à 8h45

Découvrez le profil de la 17ème étape du Tour d’Italie 2024, prévue mercredi et qui reliera Selva di Val Gardena au Passo del Brocon sur un parcours de 159 kilomètres (départ à 12h30, arrivée vers 17h10) .

Jamais deux sans trois. Place à la troisième et dernière étape du grand triptyque montagnard qui pourrait forger le classement général du Giro, au-delà de son vainqueur puisque chaque jour qui passe réduit le suspense concernant la réussite d’un Tadej Pogacar bien trop au-dessus. Mercredi, c’est même l’étape reine du Tour d’Italie qui attend le peloton, avec un départ au col de Sella (km 8,9, deuxième catégorie à 7,4% de moyenne), puis Rolle (km 67,6, première catégorie à 4,8% de moyenne). ), Gobbera (km 100,4, troisième catégorie à 6% de moyenne) et enfin le Brocon à deux reprises dont le dernier pour l’arrivée qui promet évidemment beaucoup (km 127,2, deuxième catégorie à 12% de moyenne ; puis km 159, première catégorie à 6,6% en moyenne) via une pente différente du premier passage.

Une démonstration exceptionnelle de Pogacar ?

Alors que Tadej Pogacar (UAE Emirates) compte désormais plus de sept minutes d’écart sur son dauphin Daniel Felipe Martinez (Bora-Hansgrohe), l’intérêt peut être de voir dans quelle mesure le génial Slovène saura écraser ses adversaires, mais aussi (surtout ?) l’ordre du podium puisque le Colombien n’a repris que 22 secondes d’avance sur Geraint Thomas (INEOS). Ben O’Connor (Decathlon AG2R), quatrième à 8’42”, et Romain Bardet (DSM) septième à 12’18” auront également leur dernière occasion de se replonger vers de potentielles ambitions, un podium pour l’Australien ou un top 5 pour le Français.

Sur ce dénivelé total de plus de quatre kilomètres sur l’étape (4,2 km), le Col de Brocon sera donc la grande star du jour, l’une des difficultés mythiques du Giro qui a notamment vu Charly Gaul revenir par derrière. en 1956, c’était un désastre de plus d’un quart d’heure au total pour prendre une avance de plus de sept minutes, sur des pentes glacées et encore enneigées. Dans ce contexte difficile et avec l’arrivée sur la colline, le terrain semble décidément propice à une démonstration peut-être exceptionnelle de Tadej Pogacar.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

NEXT Nathan Géraud et Tom Combourieu de retour de France