une idée qui va nuire aux consommateurs ? – .

une idée qui va nuire aux consommateurs ? – .
une idée qui va nuire aux consommateurs ? – .

La décision du Québec d’aller de l’avant avec ce projet visant à « protéger » les intérêts des consommateurs entraînera une « guerre des prix prédatrice », estime Sonia Marcotte, économiste à l’ADEQ.

En entrevue à Noovo Info mardi, Mme Marcotte a insisté sur le fait que la nouvelle mesure du ministre de l’Économie, de l’Innovation et de l’Énergie n’aidera pas les consommateurs, bien au contraire. Selon elle, plusieurs stations-service vont fermer en raison d’une concurrence féroce, « notamment les stations en périphérie des grands centres urbains et dans les régions éloignées ».

« Ces régions vont se retrouver confrontées à un désert énergétique. Ce n’est donc pas bon pour les consommateurs», a déclaré Mme Marcotte.

L’ADEQ rappelle que le prix plancher est l’équivalent du prix de revient à la raffinerie et qu’il n’empêche pas les détaillants de baisser leurs prix.

Mme Marcotte affirme que, malgré le prix plancher, des guerres de prix existent déjà dans les stations-service de la province – notamment au Saguenay – mais qu’elles ne sont pas prédatrices afin d’assurer la survie des détaillants.

« Le prix minimum a été introduit en 1996 en raison de guerres de prix prédatrices. Les prix étaient 15 cents inférieurs au prix du raffineur. Dans ce contexte, les détaillants auraient quitté le marché dans quelques mois », a-t-elle souligné.

L’ADEQ soutient que le prix de l’essence au Québec est parmi les plus bas au Canada. Si c’est plus cher qu’en Ontario, c’est à cause de la taxe carbone imposée par le gouvernement, répond Mme Marcotte. “Ce n’est pas le marché qui a décidé.”

Interrogée sur les prix élevés à la pompe dans la région de Québec et s’il y avait une solution pour régler la situation, Mme Marcotte a simplement mentionné qu’« il faut laisser tomber la concurrence ».

Regardez l’interview dans la vidéo.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Le scénario catastrophe
NEXT Nathan Géraud et Tom Combourieu de retour de France