Le fonds souverain saoudien (PIF) devient partenaire de la WTA

Le fonds souverain saoudien (PIF) devient partenaire de la WTA
Le fonds souverain saoudien (PIF) devient partenaire de la WTA

Après un “partenariat stratégique“avec le circuit masculin ATP annoncé en février, le fonds souverain saoudien (PIF) a signé un”partenariat pluriannuel» avec le circuit féminin WTA, selon un communiqué de la WTA publié lundi.

Comme pour l’ATP, le PIF devient partenaire du classement mondial des joueurs et «travaillera avec la WTA pour développer des initiatives existantes et à venir pour les jeunes joueuses», précise le communiqué. Le PIF devient également le premier partenaire de nommage de la WTA. Cette annonce intervient quelques mois après que la capitale du royaume, Riyad, a été choisie pour organiser les Masters féminins de fin d’année de 2024 à 2026 inclus.

Depuis 2021, la puissante monarchie du Golfe, souvent pointée du doigt pour ses violations des droits humains, a investi des milliards de dollars dans le sport mondial. Notamment dans le football avec le rachat du club de Premier League anglaise Newcastle United, le golf en créant le circuit LIV, rival du circuit nord-américain PGA (des négociations pour une fusion sont en cours).

L’Arabie Saoudite, nouvel eldorado du tennis

L’année dernière, le royaume a accueilli son premier événement ATP Tour avec les Next Gen Finals. Des matches d’exhibition opposant Novak Djokovic à Carlos Alcaraz et Aryna Sabalenka à Ons Jabeur ont également été organisés. L’Arabie saoudite a également nommé Rafael Nadal ambassadeur de la Fédération saoudienne de tennis début janvier.

Le pays, qui accueille le Grand Prix de Formule 1, le MotoGP et le rallye-raid de Dakar, a recruté ces dernières années pour son championnat à prix d’or des stars du football, comme Cristiano Ronaldo et Karim Benzema, et ambitionne d’organiser plusieurs événements majeurs dans le pays. années à venir, dont la Coupe du monde de football en 2034.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Vélo. La révolution UCI pour améliorer la sécurité des coureurs
NEXT « Si tu joues une finale, c’est pour la gagner »