Les notes des Dogues après LOSC – OGC Nice

Les notes des Dogues après LOSC – OGC Nice
Les notes des Dogues après LOSC – OGC Nice

Le coup dur, comme à Troyes il y a un an, le LOSC a perdu de vue son objectif en concédant le nul face à l’OGC Nice (2-2). Voici les notes que nous donnons aux Dogues à l’issue de cette rencontre.

Vito Mannone (4): Pas fautif sur les deux buts, il n’est pas non plus irréprochable. Tout au long du match, il n’a pas respiré la sérénité dans ses cages pour rassurer une défense tout aussi fébrile. Le tout était un château de cartes.

Bafodé Diakité (3,5) : Repositionnée sur le côté droit, la fiabilité incarnée a été très largement rayée. Il a souffert face à Boga, qui l’a notamment laissé tomber sur le premier but, avant de se faire surprendre au score sur le deuxième. Un match compliqué pour lui, souvent en difficulté dans les situations de face-à-face.

Leny Yoro (2,5) : Le jeune défenseur lillois a failli tout rater. De son appréciation du but à ses omissions de marquage, il était visiblement absent dans son secteur. Un match à oublier.

Alexandre (4) : Moins en difficulté que son compère en défense, il a également souffert de la puissance de Guessand sur plusieurs séquences, même s’il a réussi à lui tenir tête par moment.

Ismaily (5) : L’arrière gauche brésilien n’a pas eu l’influence habituelle offensivement mais n’a pas non plus été en grande difficulté, étant solide dans le duel défensivement. Il sauve encore son équipe au bout d’une trentaine de minutes, en dégageant une tentative niçoise sur sa ligne.

Benjamin André (6) : Alors que son équipe n’a pas su déployer son jeu, c’est lui qui a su maintenir un cap dans l’agressivité, le dépassement de soi et même la prise de risque. Il aurait pu proposer une qualification directe pour la Ligue des Champions, comme il a failli le faire en Conference League, mais cela n’a pas suffi, encore une fois.

Nabil Bentaleb (5) : L’international algérien n’a pas réalisé sa prestation habituelle mais il a réussi à gérer les phases de possession lilloise pour laisser passer la tempête. Un match moyen pour lui.

Edon Jegrova (4) : Très peu en vue face à Todibo et Boga, il s’est souvent obstiné à faire des gestes trop difficiles. Il a été le passeur décisif sur le deuxième but pour sauver une petite partie de son match.

Ange Gomes (3): Le milieu anglais n’a pas réussi à inverser sa dynamique de ces dernières semaines, se montrant très peu entre les lignes et surtout très peu inspiré pour amener le danger dans les trente derniers mètres.

Hakon Haraldsson (4) : Il aura tout raté ou presque puisque c’est encore lui qui égalise après avoir suivi un ballon mal renvoyé par la défense niçoise. Un match sans contenu, mais il a inscrit son deuxième but de la saison en Ligue 1, une égalisation qui aurait pu être un symbole de renouveau sans l’issue que l’on connaît.

Jonathan David (3) : Inexistant sur le front offensif, il a tenté de s’imposer mais n’est jamais parvenu à influencer le jeu offensif en proposant très peu de solutions dans la défense adverse.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV L’OM a réalisé un premier transfert
NEXT Ziyad Baha, fils de l’ancien attaquant Nabil Baha, signe pour le Real Betis U16