En larmes, Ehammer jette l’éponge

En larmes, Ehammer jette l’éponge
En larmes, Ehammer jette l’éponge

Après six disciplines, tout allait toujours bien pour Simon Ehammer. L’athlète de 24 ans avait débuté la deuxième journée avec un solide 13”55 sur 110 m haies et avait alimenté les espoirs de voir tomber son propre record de Suisse (8’468 points), datant de 2022. Ce n’était pas le cas. : 37m36 au disque, 5m00 au saut à la perche, 48m57 au javelot ne reflétaient pas le potentiel du champion du monde d’heptathlon en salle, qui avait de quoi viser les 8600 points.

Ehammer a finalement débranché la prise, en larmes. La dernière épreuve, le 1500m, ne lui aurait de toute façon pas permis de dépasser les 8400 points. La victoire est revenue au champion olympique canadien Damian Warner avec 8678 points.

Annik Kälin 2ème à l’heptathlon

Annik Kälin (24 ans) a pris une magnifique 2ème place à l’heptathlon, avec 6506 points. Elle a manqué de peu de battre son record de Suisse (6’515) établi en 2022 à Munich.

Ce résultat est d’autant plus satisfaisant que la Suissesse n’a pas su tout donner en hauteur, pour se ménager. Elle a ainsi perdu quelque 70 points. Mais elle a atteint la limite olympique pour Paris, ce qui était son objectif.

La Grisonne a débuté sa retraite dominicale avec 6m70 de longueur, à 6cm de son record national en salle. Elle a ensuite lancé le javelot à 45m93 puis couru le 800m en 2’16”63. La victoire est revenue à la Néerlandaise Anouck Vetter avec 6642 points.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV voici de combien et pourquoi les factures augmenteront le 1er juillet 2024
NEXT Dernière danse de l’équipe de France face au Canada avant le début de la compétition