850 000 euros pour un club house et des vestiaires de football

850 000 euros pour un club house et des vestiaires de football
850 000 euros pour un club house et des vestiaires de football

Par

Éditorial Vitré

Publié le

19 mai 2024 à 12h06

Voir mon actualité
Suivre Le Journal de Vitré

Gaël Bédouin, Véronique Léothier et Pascal Lorho, élus du minorité à Pertre (Ille-et-Vilaine), a voté par rapport au budget initial présenté lors du dernier conseil municipal.

Dans un communiqué, ils expliquent les raisons de ce choix.

Un « montant exorbitant »

« Nous avons voté contre en raison du coût exorbitant du projet de construction d’un club house et de nouveaux vestiaires de football. Ce projet, initialement estimé à 673 000 €, est passé à 700 000 € pour finalement atteindre 840 000 € (La TVA aurait été oubliée !). A cela s’ajoutent 20 000 € rien que pour le nouvel éclairage, sans compter les frais de désamiantage, de démolition, de recul du portail… que l’on ne connaît pas encore. »

Gaël Bédouin, Véronique Léothier et Pascal Lorho. ©Photo envoyée au Journal de Vitré

Un projet « disproportionné »

Ils ajoutent : « Aucune réponse n’a été apportée sur l’entretien et la maintenance de ces nouveaux bâtiments : seront-ils pris en charge par des employés communaux ou la commune devra-t-elle recruter du personnel supplémentaire ? Il semble même que ce sujet n’ait pas encore fait l’objet d’une réflexion. Nous ne disposons pas non plus d’informations sur une éventuelle solution transitoire pendant la durée des travaux qui engendrerait encore des coûts supplémentaires. »

Les trois élus précisent également qu’ils sont « très favorables à la création de nouveaux vestiaires », mais « contre ce projet en raison de son excès (345 m²) qui représente plus de la moitié des recettes de fonctionnement de la commune pour 2024 et les deux tiers du budget total d’investissement 2024.

Sécuriser la ville

Autre sujet de partage : la sécurisation de la commune. L’étude urbaine sera prochainement présentée aux habitants.

La municipalité a choisi de consacrer seulement 50 000 € à la sécurisation de la commune. Il est regrettable que ce projet, qui renforcera la sécurité des Pertraises et des Pertrais, ne soit pas considéré par la majorité actuelle comme une priorité. Des systèmes à sens unique devraient être testés dans certaines rues. Il est également dommage que la rue de Bretagne n’ait pas été intégrée à la réflexion globale.

La majorité répond

La majorité menée par le maire Aurélien Thébert a réagi aux commentaires de la minorité.

Vidéos : actuellement sur -

« Un plan de financement prévisionnel a été voté à l’unanimité fin 2023 pour 673 000 € HT. Lors de l’élaboration du budget en mars, ce montant prévisionnel a été revu à la hausse (700 000 € HT), car la démolition et le désamiantage n’étaient pas inclus auparavant dans le projet. Bien que le plan de financement soit présenté hors taxe, un montant de 840 000 TTC est prévu au budget. La TVA n’a pas été oubliée et fera l’objet d’un remboursement ultérieur par le fonds de compensation de la TVA. »

La majorité rappelle qu’il s’agit d’un budget prévisionnel.

Suite à la validation des plans, le cabinet en charge de ce dossier, et en lien avec les bâtiments de France, travaille à un devis plus détaillé. Il en présentera prochainement les éléments à tous les élus. Ce sont ces éléments qui permettront de solliciter un financement externe et d’affiner le plan de financement prévisionnel.

Le maire de Pertre et son équipe ajoutent que ce nouveau investissement « indispensable » pour la municipalité est soigneusement étudié et réalisé comme tout projet d’une communauté dynamique […] La taille des vestiaires correspond aux normes de la Fédération Française de Football. La salle multi-activités est dimensionnée pour répondre à de multiples usages (réunions, formations…) pour l’ensemble de Pertrais (associations, écoles…), avec une superficie de 70 m² pour accueillir 35 à 40 personnes.

Aurélien Thébert et Christine Thiken. ©Le Journal de Vitré

Vestiaires préfabriqués

Concernant l’entretien de ces nouveaux bâtiments, Aurélien Thébert précise : « La minorité oublie que les bâtiments actuels sont actuellement entretenus par les services municipaux, et qu’il est plus facile d’entretenir des équipements neufs. Les utilisateurs ont l’habitude de nettoyer les locaux après utilisation, il en sera de même avec la nouvelle installation. »

Enfin, lors des travaux, les vestiaires préfabriqués seront utilisés et les matchs seront délocalisés sur les terrains d’autres communes faisant partie de l’association de football des Bleuets.

Enfin, sur l’étude urbaine, d’un montant de 50 000 € inscrit au budget des premiers aménagements, il s’agit « avant tout de mettre en place des aménagements temporaires. Cela permettra de valider ou d’adapter les dispositions définitives, avant d’entreprendre des travaux coûteux.

Suivez toute l’actualité de vos villes et médias préférés en vous abonnant à Mon -.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Joel Embiid déterminé à participer aux JO de Paris • Basket USA – .
NEXT « Nous voulons finir premiers » – Tout le football