main dans la main avec un investisseur exotique pour sauver Standard ? – Tout le football – .

main dans la main avec un investisseur exotique pour sauver Standard ? – Tout le football – .
main dans la main avec un investisseur exotique pour sauver Standard ? – Tout le football – .

Lucien D’Onofrio reviendra-t-il à Liège par la grande porte tel un messie ? L’ancien manager du Standard est en tout cas en train de découvrir et de prospecter les coulisses.

Le Standard est dans la tourmente et recherche un repreneur qui pourrait sortir le club des griffes de 777 Partners et le sortir de l’ornière. Plusieurs options sont évoquées. On sait que Bruno Venanzi pourrait reprendre la main et chercher un investisseur à ses côtés, la deuxième tranche des versements ne lui ayant pas été versée d’ici 777.

Mais l’une des pistes privilégiées par les supporters liégeois mène bien sûr à Luciano D’Onofrio. Vice-président du Standard de 1998 à 2011, D’Onofrio est réclamé par une partie du public, lui qui avait mené les Rouches à deux titres de champion en 2008 et 2009.

Nous le savons, Lucien D’Onofrio est intéressé et découvre les coulisses. Sudpresser a encore révélé de nouveaux détails à ce sujet. L’intérêt de l’ex-dirigeant est concret et D’Onofrio aurait même rencontré différents acteurs de la région liégeoise, notamment le monde politique.

Willy Borsus, ministre wallon de l’Économie, évoquait récemment une éventuelle participation de la Région wallonne au sauvetage du Standard de Liège, qui représente beaucoup d’emplois mais a surtout une valeur culturelle et symbolique inestimable pour toute la région (lire ici).

Lucien D’Onofrio aimerait réussir à trouver une solution pour, comme en 1998, sauver le Standard de la faillite. A l’époque, environ 35 millions d’euros avaient été injectés avec l’aide de Robert Louis-Dreyfus. On sait qu’il faudrait cette fois au moins 50 millions d’euros pour rétablir l’équilibre.

Une fois de plus, D’Onofrio n’investirait pas ses propres fonds : il arriverait main dans la main avec un investisseur étranger. Dans ce cas, potentiellement, un investisseur indien. La « garantie » apportée par le nom D’Onofrio rassurerait pourtant cette fois-ci les supporters du Standard…

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Bryson DeChambeau à 18 trous d’un 2e titre majeur, à Pinehurst n°2
NEXT Les Oilers écrasent les Panthers 8-1 et obtiennent un sursis