Les raisons de la hausse des prix des tomates au Maroc

Les raisons de la hausse des prix des tomates au Maroc
Les raisons de la hausse des prix des tomates au Maroc

Vous aurez certainement remarqué que le prix des tomates a considérablement augmenté depuis plusieurs jours. Après avoir connu une courte période de stabilité qui a fait le bonheur des consommateurs, le prix est monté en flèche, passant de 5 DH à plus de 13 DH le kilo, selon la qualité et l’origine du produit.

Contacté par nos soins pour comprendre les raisons de cette envolée, le président de l’Association marocaine des producteurs-exportateurs de fruits et légumes (APEFEL), Lhoucine Aderdour, a balayé les rumeurs selon lesquelles cette hausse serait attribuée à la reprise des exportations agricoles vers la Mauritanie. M. Aderdour attribue en revanche cette hausse principalement à la faiblesse de l’offre par rapport à la demande, due principalement à la fin de la campagne de production, dans les principales régions productrices, notamment celle du Souss.

« Généralement, ce sont d’autres régions dont la production tombe un peu en retard qui approvisionnent le marché durant cette période de transition entre les deux campagnes, notamment celles de Larache, Chtouka et Chichaoua. Mais jusqu’à présent, la production dans ces zones est restée faible, en raison du manque d’eau », explique-t-il.

La mineuse sud-américaine fait des ravages

D’autres facteurs s’ajoutent au problème de la rareté du produit, notamment l’apparition de la mineuse sud-américaine de la tomate Tuta Absoluta qui a dévasté pas mal d’exploitations agricoles et la propagation du virus très contagieux appelé ToBRFV, dans plusieurs régions d’Agadir. « Le virus du fruit rugueux brun de la tomate, ToBRFV, est très contagieux et infecte les morelles, principalement la tomate, le poivron et le piment. Il peut survivre plusieurs mois sur des surfaces autres que les plantes hôtes », déplore M. Aderdour.

Selon le même responsable, la fluctuation des prix des tomates peut également être attribuée à la multiplicité des intermédiaires qui profitent de l’aubaine de la baisse de l’offre pour augmenter les prix, sachant que d’autres agriculteurs choisissent de retarder l’arrachage des tomates pour en bénéficier également. augmentation du prix.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Festival du film de Cannes. La flamme olympique joue la star, Mastroianni père et fille, le prix TikTok… Ce qu’il faut retenir de ce 21 mai sur la Croisette
NEXT Résultats du repêchage de la LCF 2024 – Kevin Mital avec les Argonauts