Un incendie suspect détruit une résidence à Amos

La Sûreté du Québec enquête sur un incendie suspect survenu mercredi à Amos. Les services d’urgence ont été appelés vers 4 h 20 suite à un incendie confirmé sur la 3e Avenue Est.

L’incendie n’a fait aucun blessé et a nécessité l’intervention de 21 pompiers pendant plusieurs heures. La résidence unifamiliale est une perte totale.

Lorsque nous sommes arrivés, le feu avait effectivement pris à l’arrière du bâtiment, les flammes étaient visibles. Nous avons travaillé à éteindre le feu de l’extérieur, tout en envoyant une équipe à l’intérieur pour vérifier s’il y avait quelqu’un au sous-sol, au rez-de-chaussée ou à l’étage. Notre priorité est la suivanteexplique Guy Béchard, directeur du service d’incendie de la Ville d’Amos.

Les pompiers ont utilisé l’échelle pour l’intervention puisque le feu se trouvait dans les combles.

Photo : Avec la permission du Service d’incendie de la Ville d’Amos

Un poste de commandement

Après avoir découvert des éléments suspects, les pompiers ont confié l’enquête à la Sûreté du Québec.

La Division des enquêtes sur les crimes majeurs s’occupe de l’affaire. Ainsi, aujourd’hui, des enquêteurs et des techniciens incendie sont sur place pour tenter de déterminer les causes et les circonstances de l’incendie.précise le sergent Nancy Fournier, porte-parole de la Sûreté du Québec.

>>>>

Ouvrir en mode plein écran

Le sergent Nancy Fournier, porte-parole de la Sûreté du Québec, invite la population à transmettre de l’information.

Photo : Radio-Canada / Martin Guindon

La police demande l’aide du public pour l’aider à résoudre ce problème.

Un poste de commandement mobile a été installé sur place. Si les personnes qui ont été témoins ou qui ont des informations à fournir pour nous aider dans l’enquête, elles sont les bienvenues.souligne le sergent Fournier.

Situations à risque

>>>>

Ouvrir en mode plein écran

Guy Béchard, directeur du service d’incendie de la Ville d’Amos, souhaite protéger les citoyens et les pompiers.

Photo : Radio-Canada / Martin Guindon

Le directeur du service d’incendie, Guy Béchard, rappelle également que de tels agissements suspects peuvent avoir des conséquences graves.

Les risques que cela crée pour la population, les risques de propagation, les risques pour nos pompiers qui doivent intervenir, énumère-t-il. Premièrement, en matière de sauvetage, les pompiers prennent des risques pour eux-mêmes. Ensuite, il y a les coûts que ça représente aussi pour la Ville, tous les déploiements de pompiers, de camions, etc. Cela devient coûteux comme intervention.

Un site ciblé à plusieurs reprises

>>L'extérieur de la maison est endommagé. Une voiture de la Sûreté du Québec est stationnée près d'une banderole interdisant le passage vers la cour arrière.>>

Ouvrir en mode plein écran

Les dommages à la façade de la maison ont été causés par un incendie suspect de véhicule en mars 2023.

Photo : Radio-Canada / Martin Guindon

Ce site a été visé à plusieurs reprises par des incendies ou des actions suspectes. Deux véhicules ont été incendiés devant la cour de la résidence en mars et mai 2023.

La résidence a également été la cible d’au moins une fusillade en novembre dernier.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Le prix de la montée à la Tour Eiffel augmentera à partir du 17 juin
NEXT Laveuse gratuite | Marc Bergevin héritera-t-il du poste à Columbus ? – .