Arturs Silovs éblouissant lors du triomphe des Canucks dans le troisième match

Arturs Silovs éblouissant lors du triomphe des Canucks dans le troisième match
Arturs Silovs éblouissant lors du triomphe des Canucks dans le troisième match

Résumé

Les Oilers d’Edmonton sont habitués à compter sur leurs élans offensifs pour réussir.

Dimanche soir lors du match 3 face aux Canucks de Vancouver, Connor McDavid et ses hommes ont plutôt affronté un Arturs Silovs en pleine possession de ses moyens, qui a mené les Canucks vers une victoire de 4-3.

Auteur de 42 arrêts, Silovs a permis aux Canucks de prendre les devants 2-1 dans la série.

« Il a été bon pour nous en fin de saison et il est excellent en séries éliminatoires. C’est un fier compétiteur », a déclaré l’attaquant Brock Boeser après le match à propos du gardien de 23 ans.

Si le gardien des Canucks a connu du succès, on ne peut pas en dire autant de Stuart Skinner, qui a été chassé du match après avoir accordé quatre buts sur 15 tirs en 40 minutes de jeu.

Brock Boeser a été l’acteur principal des cauchemars de Skinner avec deux buts et une passe décisive, tandis qu’Elias Lindholm a également réalisé un bon match avec un doublé.

Après avoir accordé le premier but à leurs adversaires, les Canucks ont profité d’une performance inspirante de Boeser pour toucher la cible trois fois de suite et prendre les commandes du match. Boeser pensait même avoir réussi un tour du chapeau naturel à un moment donné, jusqu’à ce que le premier but du match soit finalement attribué à Lindholm.

Dans le camp des Oilers, Mattias Ekholm et Leon Draisaitl ont tous deux profité d’avantages numériques pour répondre à Vancouver. Evan Bouchard a marqué en fin de match pour redonner espoir aux Oilers, en vain.

« Nous savions qu’ils allaient redoubler d’efforts offensivement, mais nous avons suivi notre plan de match et conservé notre bonne structure. Je pense que c’est important, cela montre que nous avons confiance dans notre système de jeu”, a expliqué Boeser.

Ekholm a marqué dans tous les matchs de la série jusqu’à présent. Il est devenu le deuxième défenseur de l’histoire des Oilers à marquer lors de trois matchs consécutifs en séries éliminatoires, après Paul Coffey, qui a accompli l’exploit à trois reprises.

Les deux équipes s’affronteront pour le match 4 mardi soir à Edmonton.

Trop peu, trop tard

Les Oilers sont de retour à domicile pour le troisième match contre les Canucks. Les Canucks mènent 4-2 en 3e période.

Les Canucks ont été indisciplinés en début de match et les Oilers ont fait en sorte de leur en faire payer le prix. Une tentative de tir d’Evander Kane a dévié sur un bâton et la rondelle s’est retrouvée à l’autre bout de l’enclave, sur le bâton de Mattias Ekholm. Le défenseur n’a eu qu’à envoyer la rondelle au fond d’une cage béante pour ouvrir le score avec son troisième but des séries éliminatoires.

Trois minutes ont cependant suffi aux Canucks pour répondre, également en avantage numérique. Brock Boeser a profité de la circulation dense devant le filet pour décocher un bon tir du poignet, qui a été dévié par Elias Lindholm, et la rondelle a filé devant Stuart Skinner.

Boeser est revenu avec un peu moins de sept minutes à jouer dans la première période. L’attaquant des Canucks a été oublié en haut du cercle et a profité d’un joli lancer de JT Miller pour mettre les Canucks aux commandes avec un bon tir du poignet du côté du bouclier.

Déjà auteur d’un but et d’une passe jusqu’ici, Boeser a donné un autre coup dur à Edmonton en fin de période. À moins de deux minutes de la fin de la première période, un revirement des Oilers dans leur territoire a permis à Pius Suter de remettre la rondelle à Boeser au fond du cercle. Ce dernier a ensuite placé la rondelle sous le gant de Skinner pour doubler l’avance de Vancouver.

Avec moins de 45 secondes à écouler à la période, Quinn Hughes a réalisé un joli jeu défensif pour sauver une rondelle qui glissait tranquillement vers le filet derrière Arturs Silovs.

Silovs s’est fait remarquer avec un arrêt spectaculaire et inattendu en début de seconde période. Corey Perry a poussé une rondelle rebondissante vers le filet, mais Silovs a attrapé la rondelle avec son gant alors qu’elle survolait la ligne de but pour empêcher les Oilers de réduire l’avance de moitié.

Cependant, une pénalité a été accordée à Filip Hronek sur la séquence et l’avantage numérique des Oilers s’est enclenché. Positionné dans son bureau au bas du cercle droit, Leon Draisaitl a décoché un tir vif après une passe de Ryan Nugent-Hopkins pour inscrire son septième but des séries éliminatoires et réduire l’avance de moitié.

Draisaitl aurait bien pu ramener tout le monde à la case départ à mi-match. Une passe brillante de Connor McDavid l’a mis seul devant Silovs, mais Draisaitl a envoyé la rondelle directement au poteau après avoir battu Silovs avec une feinte.

Comme en première période, les Canucks ont frappé en fin de période. Avec un homme supplémentaire sur la glace, Lindholm a profité d’une passe de Miller pour s’infiltrer dans l’enclave et glisser la rondelle juste à droite de la jambière de Skinner pour doubler l’avance de Vancouver avec son deuxième du match.

Ce but a finalement mis fin au match pour Skinner, qui a été remplacé par Calvin Pickard pour commencer la troisième période.

Bouchard a redonné espoir aux Oilers en marquant sur un tir de la ligne bleue à moins de deux minutes de la fin, mais Edmonton n’a pas réussi à compléter la remontée.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV La Suisse peut dire merci à Hischier et Josi
NEXT résumé du match 3 entre les Canucks et les Oilers