Le Sporting Saint-Girons perd le premier acte mais le rideau n’est pas tombé

Le Sporting Saint-Girons perd le premier acte mais le rideau n’est pas tombé
Le Sporting Saint-Girons perd le premier acte mais le rideau n’est pas tombé

Le match commence mal pour les Saint-Gironnais qui, dès la 3e minute, encaissent un essai bien amené par le troisième ligne visiteur. L’arrière Vaquero, en position d’ailier, déborde la défense du Couseranne et s’aplatit entre les

postes (0-7). Les Couserannais réagissent et, pendant une dizaine de minutes, s’installent à quelques mètres de la ligne adverse mais ne parviennent pas à marquer. La domination dans la mêlée, les bombardements incessants des avants, les ballons portés, rien n’a réussi pour les locaux. Sur de longues frappes, les visiteurs rentraient dans le camp saint-gironnais et aggravaient même le score avec deux penaltys de Vaquero (19e, 33e). Incroyable, le Sporting est mené 0-13 chez Luc. Caubère ouvre finalement le score pour les locaux et la mi-temps est sifflée sur le score de 3-13 en faveur de Coarraze-Nay.

Au retour des vestiaires, les « Lions Verts » se révoltent. La précision au pied de Caubère leur permet de revenir à 4 points des visiteurs (9-13). Mais un nouveau penalty et un corner inscrit par l’ailier volontaire Taillantou permettent à Coarraze-Nay de garder ses distances. La réalisation au pied des poteaux du trois-quart centre Durrieu, après une longue domination de ses avants, aurait pu ouvrir la porte à la victoire des

Saint-Gironnais car il restait encore plus de cinq minutes à jouer mais la défense de Coarraze-Nay a été, comme tout au long du match, terriblement efficace (16-21).

Dimanche prochain, les Saint-Gironnais se déplaceront à Coarraze-Nay pour effacer cet écart de cinq points. S’ils jouent avec la même conviction qu’en seconde période, tous

les espoirs sont permis.

saint-girons sc 16-us coarraze-nay 21

(MT : 3-13. Arbitre de terrain : M. Quentin Sfez. Arbitres assistants : MM. Aurélien Souquet et Pierre Alquier. Représentante fédérale : Mme Martine Gabarrot.

Pour Saint-Girons : 1 essai de Durrieu (75e) ; 1 transformation et 3 pénalités (37e, 43e, 50e) de Caubère.

Pour Coarraze-Nay : 2 essais de Vaquero (3e) et Taillantou (61e) ; 1 transformation et 3 pénalités (19e, 33e, 54e) de Vaquero.

Evolution du score : 0-7 ; 0-10 ; 0-13 : 3-13/6-13 ; 9-13 ; 9-16 ; 9-21 ; 16-21.

SAINT-GIRONS SC.R. Gomes, T. Marcellin, B. Valente ; C. Maurette, X. Pons ; T. Rietbroek, J. Laberty, Y. Augistrou ; G. Lazerges (m; cap.), P. Caubere (o) ; G. Prieto, R. Bocchese, J. Durrieu, N. Duba ; K. Ammari. Suppléants : S. Roudière, L. Heymans, G. Seille, Q. Augistrou, B. Amardeilh, B. Lacroix ; M. Bocchese.

NOUS COARRAZE-NON. Soubielle, Séville, Mirande ; Vivcharyk, Labourdette; Uthurralt (cap.), Vignals, Ziegler-Mounaix ; Pomme (m), Latapie (o) ; Claverie, Alias, Ginesta, Taillantou ; Vaquero. Remplaçants : Maubras, Ladagnous-Sans, Moussu-Rizan, Espeluse, Mathieu, Barou-Dagues, Darrigrand.

Carton jaune : Ziegler. Carton blanc : Labordette.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Une autre nouvelle équipe pour Galchenyuk
NEXT Résultats du repêchage de la LCF 2024 – Kevin Mital avec les Argonauts