Fantastique! L’Albi Rugby League ouvre les portes de la finale

Fantastique! L’Albi Rugby League ouvre les portes de la finale
Fantastique! L’Albi Rugby League ouvre les portes de la finale

l’essentiel
Grâce à une solidarité sans faille et un Tony Gigot exceptionnel, les Albigeois ont battu Limoux ce samedi soir (34-18). Ils atteignent la finale Élite 1, 47 ans plus tard.

« L’expulsion a failli tuer Albi, et on a peut-être cru que c’était arrivé (carton rouge pour Nittim Pedrero à la 39e minute). On a fait une belle première mi-temps, mais Albi est allé trouver des ressources incroyables lors du deuxième acte. Gigot a été phénoménal. Ces éloges viennent d’Henri-Luc Bourg, coprésident de Limoux, et résument très bien la situation. Dès la 4e, sur un service au pied de Gigot pour Cancé, ce dernier est plaqué dans les airs. Sur le penalty qui suit, Hellec, interposé, marque en milieu de position.

L’ailier de Limoux réalise une percée monumentale. Il est rattrapé en fuite par Pedrero qui le cloue aux 10 mètres. Mais, presque coup sur coup, Dall’Asta transformait un penalty et Crunel marquait sur l’aile droite après un nouveau run (6-6). Mais Magic Gigot, peu de temps après, sert Pedrero directement dans le but. Il lui suffit d’attendre l’offrande pendant que toute la défense visiteuse est dans l’autre moitié du terrain.

A noter cependant que ce renversement a été rendu possible par la sortie du ballon de Chase Bernard, une décharge dont il a le secret (10-6). Et il y a eu cette épreuve, une des plus belles qu’on ait vues à Mazicou depuis longtemps : Pedrero a débordé sur 50 mètres, il a navigué pour attendre des appuis, et Brad Wall, le ministre de l’Intérieur albigeois est là. Sentant qu’il allait être rattrapé aux 10 mètres, il sert Gigot d’une magnifique chistera qui soulève les 2 500 spectateurs (16-6, 22).

Un rouge pour Pedrero

Très vifs, les Blanquetiers ont répondu par un essai de Belmaaziz (16-10), avant que Bouscayrol, cassant deux plaquages, ne ramène les siens à parité (16-16, 33).

Dans cette lutte acharnée, et juste avant la mi-temps, un accrochage confus a eu lieu le long des rampes de la tribune opposée. Des supporters enthousiastes des deux camps se sont joints à la vague de joueurs. L’arbitre, redevenu calme, délivre un carton rouge à Pedrero. C’est le désarroi !

Pourtant, les 12 Albigeois reviendront sur les terrains armés d’une détermination à toute épreuve. Les Limouxins affrontent de vrais clippers qui les plaquent au sol avec des tacles bas. Si Dall’Asta peut encore marquer un penalty (16-18, 46e), c’est désormais le rouleau compresseur tarnais qui règne sur le terrain. La minute suivante, Gigot intercepte et marque (22-18, 47), puis, en fin de match, sert au pied de Cancé qui, tel un gardien de football reprenant un ballon dans la lucarne, plonge et capte le ballon. A 10 centimètres du sol (30-18, 73).

Ouf, Limoux est plus d’un essai transformé. En regain de détermination, chaque impact des Albigeois fait mal. Maria, Shea, Puech, Bernard se déchaînent. Trois tentatives vaines dans l’infériorité numérique, il aurait fallu être fort pour stopper l’élan de talent et de détermination albigeois.

ALBI 34 – LIMOUX 18

MT : 16-16 ; abonné : M. Drizza
Gagnants: 6E Hellec (4), Pedrero (17), Gigot (22, 47), Cancé (73), Dupuy (77) ; 3T (22, 47, 73), 2P (10, 57) Hellec
Vaincu: 3E Crunel (15), Belmaaziz (28), Bouscayrol (33) ; 1T, 2P (13, 46) M. Dall’Asta
ALBI : Hellec, Pedrero, Guinguet, Tailhades, Cancé, Wall, Gigot, Shea, S. Cook, Bernard, Dupuy (cap.), Goffin, J. Cook, Lardot, Puech, Maria, Liauzun
LIMOUX: Santo, Garrouste, Stone, Ader, Crunel, Ford, Dall’Asta Mathis, Yésa (cap.), Bouscayrol, Biville, Belmaaziz, Vergniol, Mika, Ribas, Morgan, JammesDall’Asta Paolo

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Le PSG contraint de renoncer à 80M€ pour oublier Mbappé ? – .
NEXT Choix de 1re ronde des Argonauts de Toronto, le receveur Kevin Mital espère être rétabli pour affronter les Alouettes