“Juste un de ces jours…” – .

“Juste un de ces jours…” – .
“Juste un de ces jours…” – .

Logiquement cité parmi les grands favoris de cette 7ème étape sous forme de contre-la-montre au vu de ses performances dans l’exercice tout au long de sa carrière, Geraint Thomas déçu ce vendredi sur les routes de Tour d’Italie. Si on ne s’attendait pas à voir le Gallois rivaliser avec Tadej Pogacar (UAE Team Emirates) ou encore son coéquipier Filippo Gannasa 10ème place à plus de deux minutes du Slovène mais surtout 11 secondes de retard sur son principal concurrent pour le podium Daniel Martinez (BORA-hansgrohe) est surprenant. Une contre-performance qui permet aussi au Colombien de passer devant son adversaireGrenadiers INEOS au général, ce dernier pointe désormais à 2’46” du maillot Rose.

Geraint Thomas termine 10ème, à 2 minutes de Tadej Pogacar

“Au moment de l’envoyer, j’étais un peu à court”

Pourtant auteur d’un début très correct à l’époque de Pogacar, Geraint Thomas n’a ensuite pas pu accélérer dans la deuxième partie du contre-la-montre et a notamment perdu beaucoup de temps sur la bosse finale. Ne cherchant pas d’excuses après l’arrivée, le malheureux battu lors de l’édition précédente est revenu sur sa course du jour. “Le vent n’a eu aucune influence sur le résultat. J’ai essayé de rouler à mon rythme et de rester concentré sur moi-même, mais au niveau de l’envoi, j’étais un peu en deçà, même si je me sentais bien. Je n’arrivais pas à m’en remettre, et oui, c’est comme ça… C’était juste un de ces jours», a-t-il conclu, comme toujours très franc et lucide.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Le cauchemar de Dominique Ducharme devient réalité
NEXT Quels sont les moyens de faire baisser les prix pour la destination Corse ? – .