« un gros épais » – .

« un gros épais » – .
« un gros épais » – .

Keith Tkachuk, le père de Matthew et Brady, ne donne pas le bon exemple aux parents de jeunes joueurs de hockey.

C’est du moins l’avis de Michel Bergeron, qui n’a pas hésité à critiquer vivement la réaction de l’ancien patineur de la Ligue nationale lorsque son fils s’est battu lors du deuxième match de la série entre les Panthers de la Floride et les Bruins de Boston.

Mercredi soir, dans les derniers instants d’une victoire 6-1 du club floridien, Matthew Tkachuk a lâché les gants face à David Pastrnak. Le père a été filmé alors qu’il célébrait le combat mené par sa progéniture.

Matthew Tkachuk contre… David Pastrnak ?!?! –

«On dit que la Ligue nationale est un exemple pour les athlètes, les entraîneurs et les parents», a déclaré Bergeron lors de son passage à l’émission JiC, vendredi. Nous nous dressons contre les parents qui attaquent et crient après leurs enfants, adversaires ou arbitres dans les circuits mineurs.

« Là, on a vu le père Tkachuk lever les bras, lui qui jouait en Ligue nationale… Regardez le grand !

« C’est l’exemple que vous montrez aux parents. On entendra : « Tkachuk l’a fait avec son gars dans la Ligue nationale, mon gars joue peewee B et je vais faire la même chose. » Prenez-vous une épaisse… »

L’ancien entraîneur-chef des Nordiques de Québec et des Rangers de New York a également révélé qu’il n’était pas fan à l’idée que Pastrnak lâche ses mitaines.

Découvrez ses propos complets dans la vidéo principale

Le troisième match de la série éliminatoire de deuxième ronde entre les Bruins et les Panthers sera présenté sur TVA Sports à partir de 19h

nos partenaires

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Énorme Luka Doncic, énorme défense, Dallas mène 3-2 face au Thunder ! – .
NEXT « Il neigeait, c’était magique ! » Jean Dupin, porteur de la flamme olympique en 1992 à Toulouse, se souvient