les Bretons sont définitivement rentrés dans le rang

les Bretons sont définitivement rentrés dans le rang
les Bretons sont définitivement rentrés dans le rang
Ligue 2 (37e journée). Paris FC – EA Guingamp : 2-1

C’était leur dernier voyage. Le dernier match à l’extérieur avant le lever du rideau, vendredi au Roudourou, face au Stade Lavallois.

Nous nous souviendrons longtemps de ce que nous avons déjà appris. Cette équipe guingampoise a beau se montrer joueuse et joyeuse, comme lors de la première demi-heure de la seconde mi-temps, mais il lui manquait simplement la qualité pour aller plus haut.

Face à une équipe qui se dirige vers les barrages, les Guingampais ont surtout été déçus en première mi-temps. Dominés dans le contrôle du jeu (39% de possession, seulement 192 passes contre 307 pour les Parisiens), ils ont cédé à une grossière erreur de concentration, lorsque Dicko s’est retrouvé complètement seul à la réception d’une longue ouverture de Marchetti (0-1, 27′).

Sidibé et El Ouazzani manquent le cadre

La suite était bien meilleure, heureusement. Mais les Costarmoricains ont manqué le cadre avec une tête de Sidibé (46e) puis une reprise d’El Ouazzani contrée par Mkambadio, le gardien du PFC (54e). Dicko a finalement marqué deux fois sur une contre-attaque bien exécutée (78e) et le score aurait même pu être augmenté par Gory (83e), Kebbal (86e) et Kolodziejczak (87e).

C’est ainsi que l’En Avant revient définitivement dans les rangs de cette Ligue 2, malgré un coup franc de Merghem qui transperce le mur parisien en toute fin (1-2, 90’+2).

Deux fois 6ème lors des deux dernières saisons avec 58 et 55 points, Guingamp ne fera pas mieux cette fois. Et c’est évidemment une déception, car le groupe se prépare à beaucoup bouger.

Le dernier match contre Laval, samedi, aura donc des airs d’une triste fin. Pour les nombreux joueurs en fin de contrat (12 sachant que seul Victor Lobry est susceptible de prolonger). Pour les joueurs partants (El Ouazzani et Guillaume notamment). Pour tout un stade qui attend le retour de son Kop Rouge l’année prochaine. Et pour Stéphane Dumont, peut-être aussi.

Fiche de données

Arbitre: M. Légat.

Spectoraux : 10 009.

OBJECTIFS. Paris FC : Dicko (27′, 78′) ; Merghem (90’+2).

Avertissements. Paris FC : Mbow (69e) ; Guingamp : Merghem (72′)

PARIS FC : Nkambadio – Dabila, Kolodziejczak, Mbow, Gaudin (Ollila, 81′) – Marchetti (Lasne, 81′), Mandouki (cap.), Camara – Doucet (Kebbal, 59′) – Dicko (Gory, 81′), Jabbari ( López, 88′).

Non entrés en jeu : Riou (g.), Lukembila.

Entraîneur : S. Gilli.

GUINGAMP : Basilio – Maronnier, Lemonnier, Roux, Vallier (Manceau, 85′) – Merghem, Louiserre (cap.; Phiri, 75′), Sidibé (Lobry, 63′), Picard (Bonnet, 85′) – Sagna (Guillaume, 75) ‘), El Ouazzani.

Non entrés en jeu : Niasse (g.), Iglesias.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV arithmétique de la sélection XXL de Murat Yakin avant l’Euro 2024
NEXT La police tue un homme armé qui tentait d’incendier une synagogue de Rouen