L’US Dax fait l’impasse sur Agen et entre dans l’histoire en devenant le premier promu à la phase finale

L’US Dax fait l’impasse sur Agen et entre dans l’histoire en devenant le premier promu à la phase finale
L’US Dax fait l’impasse sur Agen et entre dans l’histoire en devenant le premier promu à la phase finale

US Dax 30 – SU Agen 16

Lieu Dax (stade Maurice-Boyau) Spectateurs 7 264 Arbitre M. Beun Mi-temps 10-9
Dax américain 3 essais d’Oltmann (27e, 60e), Reteau (57e) ; 3 transformations de Séguy (27e), Cerisier (57e, 60e) ; 3 pénalités de Séguy (16e, 49e, 53e). Carte jaune. Bidau 69e (nervosité). L’équipe. Duprat – Oltmann (Mc Henry 65e), McHenry (Fourquet 58e), Bolakoro (Seguy 75e), Pilati – (o) Séguy (Cerisier 55e), (m) Garrouteigt (Reteau 48) – Ausset (Ferrer 30e), Wasley, Trémeau – Luamanu (Bidau 65e), Bidau (Loiret 40e) – Dréan (Leatigaga 48e), Delonca© (L. Barrère 48e), Asa (Laboille 48e) Union Sportive d’Agen 1 essai de Nalaga (42e) ; 1 transformation de Volavola (42e) ; 3 pénalités de Volavola (11e, 31e, 40e). Cartons jaunes. Nalaga 50e (plaquage aérien), Railevu 67e, Farré 69e (nervosité). L’équipe. Tolot – Nalaga, Buttin (Bellot 68e), Muscarditz, Etcheverry (Railevu 60e) – (o) Volavola (Purdy 60e), (m) Bellot (Dayral 60e) – Duputs©, Devergie (Bonnet 28e), Farré (Gayraud 44e) – Vernet (Farré 58e), Maksymiw – Farrance (Burin 49e), Sosene-Feagai (Jouvin 49e), Lombard-Buret (Mstoiani 58e)

LLa comparaison était évidente ce vendredi soir. Rouge et blanc en masse – 7 264 spectateurs minimum, selon la jauge autorisée par la municipalité –, températures estivales et cuivres de la banda Los Calientes fortissimo… S’il faudra attendre le 14 août pour la Feria, ce 10 mai avait tout pour plaire. d’une fête de Dax. Confiants en leurs atouts, les Dacquois, bien qu’encore remaniés, ont remporté les premières phases finales de l’histoire d’une montée en Pro D2.

Pourtant, Agen a d’abord joué les trouble-fêtes et a marqué son territoire d’entrée grâce à un sublime 50-22. Cette initiative a conduit quelques temps plus tard à l’ouverture du score de Ben Volavola sur penalty devant les poteaux. Romuald Séguy a répondu, tout aussi bien placé. Mauvais bilan d’un premier quart d’heure décomplexé, avec des envies de jeu partagées.

Une période énergivore

La seconde a été marquée par un enchaînement interminable mais agréable, entre revirements successifs et joueurs restés au tapis (commotion cérébrale d’Ausset pour Dax et Devergie d’Agen, blessé aux côtes). Finalement, les Dacquois ont su profiter de ce chaos prématuré et l’ailier Maxime Oltmann n’a eu qu’à inscrire son cinquième essai de la saison (27e). A l’issue de cette première période libérée, l’ouvreur fidjien Ben Volavola a inscrit trois points mérités pour l’investissement agenais (10-9).

Sur cette lancée, les hommes de l’intérim manager Dave Ryan ne se sont pas lâchés après la pause. L’essai trop facile de l’ailier Nalaga, petit frère de l’immense Clermontois, est venu rappeler aux rouges et blancs que rien n’était sûr pour l’instant (sauf le maintien). Epuisée, la première ligne dacquoise est sortie juste avant la réduction du score permise par son buteur Romuald Séguy. Un coaching nécessaire, non sans un pincement au cœur pour les futurs ex Maxime Delonca et Faitotoa Asa remplacés par la jeune garde Louis Barrère et Raphaël Laboille. Ce sang neuf, conjugué à la baisse de pouvoir des Agenais certainement liée à leur infériorité numérique, a donné à l’US Dax l’occasion d’asseoir progressivement sa domination, poussé par un Maurice-Boyau de plus en plus heureux.

Un au revoir ?

L’entrant Sylvère Reteau a frappé le premier dans ce long temps fort puis, sur corner, Maxime Oltmann récidivera pour la deuxième fois de la soirée (30-16). Détachés du score, les Agenais ont aussi perdu leur calme comme symbole d’une saison trop longue. Les cartons jaunes successifs de l’entrant Railevu puis de l’Aturin Farré ont terni les derniers espoirs du Lot-et-Garonne. Dans le même temps, Nevers cède face à Béziers (défaite 20-16) et les premiers échanges de satisfaction se murmurent tranquillement dans les baies. De quoi donner l’occasion aux autres partants d’être dignement célébrés par le public.

Un au revoir ou un adieu ? Alors qu’Agen va se sortir sereinement d’un exercice compliqué, Dax a encore, oui, quelque chose à chercher. Grâce à sa victoire ce vendredi soir et aux autres résultats de la soirée, les hommes de Jeff Dubois, à un point de Grenoble qui se rendront en Provence, se déplaceront à Nevers pour glaner un barrage à domicile. Quelle saison !

Vatubua vers Dax

Le trois-quarts centre de la Section Paloise Jale Vatubua était au stade Maurice Boyau ce vendredi soir. «Je suis venu voir mon cousin Ben Volavola», raconte le Fidjien expérimenté. Alors que les discussions sont en bonne voie selon les déclarations du manager général Adrien Asteggiano sur France Bleu Gascogne avant le match, le futur ex-Palois a confirmé à « Sud Ouest » que « rien n’était signé » et qu’il étudiait toujours toutes les propositions.

Réactions

Faitotoa Asa, pilier de l’US Dax : ” C’est bien ! On savait que ce serait dur avec la chaleur et Agen qui est une bonne équipe. Ils ont essayé de briser… la fête (sourire). Mais on a gagné, on est qualifié, maintenant on regarde vers l’avenir et on se remet au travail lundi pour continuer notre aventure. Nous avons besoin de plus! »
Maxime Oltmann, ailier de l’US Dax : « C’est une grande fête, surtout pour les gars qui en sont à leur dernière saison. Nous avions envie de leur faire un petit clin d’oeil. Nous avons également la garantie de réaliser les étapes finales. J’ai entendu dire que c’était historique. C’est super pour le club. »

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV À Laval, la blanchisserie La Belle Ouvrage s’occupe des vêtements de l’équipe de soutien de la flamme olympique
NEXT Promouvoir le Water Polo à travers la formation d’entraîneurs, à l’heure où les femmes seront présentes à tous les niveaux