« nous ne pouvons pas combattre la maladie tant que nous n’avons pas un accès permanent à l’eau » – LINFO.re – .

« nous ne pouvons pas combattre la maladie tant que nous n’avons pas un accès permanent à l’eau » – LINFO.re – .
« nous ne pouvons pas combattre la maladie tant que nous n’avons pas un accès permanent à l’eau » – LINFO.re – .

L’épidémie de choléra a fait un mort à Mayotte. Un enfant de trois ans est décédé hier. La situation sanitaire sur l’île aux parfums devient de plus en plus préoccupante.

L’île aux parfums est durement touchée par le choléra. Le nombre de cas continue d’augmenter. Depuis mars, l’Agence Régionale de Santé a enregistré 58 cas de choléra, dont six cas actifs actuellement.

Ce décès survient la veille de l’arrivée à Mayotte du ministre délégué à la Santé Frédéric Velletoux. Les politiques alertent et réclament une action urgente de la part de l’État pour enrayer l’épidémie au plus vite. Au cœur des préoccupations se trouve l’accès à l’eau potable.

« Le choléra est une maladie mortelle, il peut tuer et ici il a fait la première victime. Nous espérons que ce décès amènera les pouvoirs publics à prendre conscience de la gravité de la situation. Nous alertons sur les risques depuis plusieurs mois, je n’ai pas l’impression que les autorités n’aient pas pris en compte nos observations, car nous nous rendons compte qu’on ne peut pas lutter contre le choléra tant qu’on n’a pas un accès permanent à l’eau. , réagit Mansour Kamardine, député de la 2e circonscription de Mayotte.

Pour qu’on soit efficace dans ce combat, c’est l’eau, c’est l’hygiène, il faut pouvoir se laver, s’hydrater, à défaut de nourrir les gens, j’ai demandé qu’on fasse des efforts. réalisés dans ces quartiers très insalubres où nous n’avons pas accès à l’eau et où les conditions d’hygiène sont préoccupantes“, il continue.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV FA Cup : Manchester United offre à City, un titre et l’Europe
NEXT le tournoi parisien a rendu hommage à Dominic Thiem, deux fois finaliste