pour son grand retour, Conor McGregor explose les prix

pour son grand retour, Conor McGregor explose les prix
pour son grand retour, Conor McGregor explose les prix

Le prix minimum des billets pour voir le combat entre Conor McGregor et Michael Chandler le 29 juin à Las Vegas lors de l’UFC 303 équivaut à un salaire minimum, taxes incluses. L’Irlandais, pour son retour après trois ans d’absence, fait flamber les prix.

Trois ans après son dernier combat et sa deuxième défaite consécutive par TKO contre Dustin Poirier, lors de l’UFC 264, Conor McGregor fera son grand retour en MMA le 29 juin prochain à Las Vegas, lors du main event de l’UFC 303. L’Irlandais défiera le L’Américain Michael Chandler. Mais pour voir « The Notorious » de vos propres yeux à la T-Mobile Arena, il faudra mettre la main au porte-monnaie. Et pas qu’une seule fois.

De 1 384 euros à 18 038 euros par place

Ainsi, sur la billetterie officielle de l’événement, les places les moins chères sont au prix de 1 189 dollars pièce, le soir 1 107 euros. Et si l’on ajoute les frais de revente (277 euros par billet), la facture s’élève à 1 384 euros pour un billet simple. C’est à peu près le montant d’un Smic net (1 399 euros). A ce prix, il s’agit bien entendu d’un siège situé tout en haut de cette salle d’une capacité de 20 000 places. On est bien loin des 200 à 300 euros qu’il a fallu débourser pour l’UFC 298 du 18 février.

Les billets les moins chers pour l’UFC 303 du 29 juin 2024. – Capture d’écran

Pour les budgets encore plus conséquents, des billets à 15 500 $ pièce, soit 14 430 euros, sont disponibles dans la fosse, au pied de l’octogone. Il faudra cependant encore ajouter 3 608 euros de frais de réservation. Prix ​​total du lieu : 18 038 euros. En plus du combat McGregor-Chandler, Jamahal Hill et Khalil Rountree Jr croiseront notamment le fer dans la catégorie des mi-lourds.

Meilleurs articles

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV « Sensations terribles avec le moteur » – Paddock GP
NEXT Résultats du repêchage de la LCF 2024 – Kevin Mital avec les Argonauts