Le PDG de Lighting, Julien BriseBois, estime que son équipe fait toujours partie de l’élite

Le PDG de Lighting, Julien BriseBois, estime que son équipe fait toujours partie de l’élite
Le PDG de Lighting, Julien BriseBois, estime que son équipe fait toujours partie de l’élite

Le directeur général du Lightning de Tampa Bay a toujours confiance en son équipe et estime que celle-ci a le potentiel pour demeurer parmi les sérieux prétendants aux honneurs majeurs.

Sur le spectacle Hockey 360 a RDS Mercredi, Julien BriseBois est convaincu que le noyau de son équipe est toujours parmi les meilleurs de la Ligue nationale malgré une sortie rapide des séries éliminatoires pour une deuxième saison consécutive.

« Nous sommes encore relativement jeunes en termes de noyau de notre équipe, donc je pense qu’il nous reste encore plusieurs années pour être compétitifs. Nous devons jouer notre meilleur hockey au bon moment et éviter les blessures. Je pense que nous avons une équipe, si les étoiles s’alignent, pour aspirer à une autre Coupe Stanley au cours des prochaines années. »

BriseBois sait que son équipe est encore relativement jeune et très talentueuse, ce qui lui permet de croire qu’il peut continuer à viser haut. « Nous avons toujours un gardien d’élite en la personne d’Andrei Vasilevskiy. Défenseurs d’élite en Victor Hedman et Mikhaïl Sergachev. Devant, nous espérons que Steven Stamkos reviendra, mais nous avons Brandon Hagel, Anthony Cirelli et Nikita Kucherov, qui sont tous des joueurs d’élite. Dans notre top-9, nous n’avions qu’un seul joueur de plus de 30 ans et c’était Stamkos. Dans notre top 4 défensif, un seul avait plus de 30 ans, et c’était Hedman. Vasilevskiy a encore moins de 30 ans. »

Le directeur général doit maintenant négocier avec son capitaine Steven Stamkos, qui pourrait devenir joueur autonome sans restriction dès le 1er juillet. BriseBois souhaite conserver son vétéran, mais l’entente doit permettre à son équipe de demeurer parmi l’élite. « Nous espérons un accord qui nous permettra de maintenir notre niveau de compétitivité. »

Aux yeux de BriseBois, Stamkos, auteur de 40 buts, est un élément clé qui joue un rôle de premier plan. « Non seulement pour ce qu’il peut apporter sur la glace, mais aussi pour ce qu’il apporte à notre vestiaire en termes de leadership. Il est également un formidable ambassadeur de notre organisme dans la communauté. »

Le Lightning a remporté 45 matchs en saison régulière et totalisé 98 points. Le club a perdu son drapeau en cinq matchs face aux voisins de l’État, les Panthers de la Floride. Le grand patron n’a pas fait de détours pour expliquer ce qui a fait la différence dans l’issue de cette série. « En fin de compte, la différence était que la Floride a mieux joué que nous. Autant je pense que nous avons bien joué, autant je pense qu’ils étaient meilleurs. Ils n’ont jamais lâché prise pendant cinq matchs. »

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Le cauchemar de Dominique Ducharme devient réalité
NEXT Les fans du CF Montréal furieux contre l’équipe