ce que révèle la composition des équipes

ce que révèle la composition des équipes
ce que révèle la composition des équipes

Depuis la belle victoire remportée lors du derby face à Aurillac (45-13), le camp briviste n’a cessé d’agiter le chiffon blanc. “Je serais Jean-Noël (Spitzer, manager de Vannes), j’enverrais les Espoirs et je ne risquerais pas de blesser mes joueurs contre Brive” avait déjà indiqué, un peu riant, Pierre-Henry Broncan en fin de match à le stade.

Des propos confirmés en conférence de presse cette semaine par l’entraîneur-chef Arnaud Méla. « Si j’étais Vannesois, je me poserais la question de savoir comment attaquer le match… Est-ce que je pense à ce qui va se passer après ou est-ce que je me laisse vraiment emporter. Nous, si les gars doivent se casser une jambe pour gagner, ils le feront. A ce petit jeu de poker-menteur, la composition vannaise a apporté une première réponse.

Dans le peloton des attaquants, seuls le deuxième ligne irlandais Darren O’Shea et le troisième ligne Grégoire Bazin ont disputé moins de 20 matchs cette saison. Sans oublier la charnière titulaire, qui a joué 16 fois ensemble et qui possède beaucoup d’automatismes : Michael Ruru et Maxime Lafage.

Seulement 3 changements dans le XV briviste

Il ne faut cependant pas sous-estimer la composition briviste. Pierre-Henry Broncan et son staff opèrent seulement 3 changements sur leur quinzaine qui débutera au stade Rabine ce jeudi soir. Ainsi, Van der Merwe reprend la place de titulaire occupée par le pilier droit géorgien Abdaladze. Saïd Hirèche quitte la feuille de match au profit de Taniela Sadrugu et Sammy Arnold, blessé, est remplacé par le jeune Georges Shvelidze, dont le dernier match chez les pros remontait au 18 octobre.

La continuité est recherchée par le staff, parti deux jours avant le match à Vannes pour s’imprégner de l’ambiance. « Nous ne pouvions pas nous permettre de laisser nos joueurs dans le doute en voyageant dix heures en bus. Nous avons choisi de partir la veille pour être à armes égales avec les joueurs de Vannes » a déclaré Arnaud Méla en conférence de presse.

Le match est en effet important : Brive doit gagner à tout prix, même si pour savoir si cette victoire portera ses fruits, il faudra attendre vendredi soir et les matchs Béziers-Nevers et Montauban-Mont-de-Marsan. C’est facile de dire que c’est une finale. Mais comme le dit le pilier Daniel Brennan : « Franchement, cela ressemble à une finale depuis quelques instants. Depuis Colomiers, on en parle. Nous allons donc procéder match par match car c’est tout ce que nous pouvons faire maintenant. Et nous allons faire de notre mieux. “Nous pouvons, tout le monde sait que c’est un match important et qui tient à cœur à beaucoup de gens, donc nous allons tout faire pour cela.”

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV la 4ème meilleure banque d’espoirs de la LNH selon McKeen’s Hockey
NEXT L’OL a raté son mercato, les Lyonnais ont torturé deux journalistes – l’Olympique Lyonnais – .