« Je reviendrai plus fort », Zaïre-Emery reste confiant mais reconnaît une baisse de performance

« Je reviendrai plus fort », Zaïre-Emery reste confiant mais reconnaît une baisse de performance
« Je reviendrai plus fort », Zaïre-Emery reste confiant mais reconnaît une baisse de performance

A l’image de ses prestations décevantes face à Dortmund en demi-finale de Ligue des champions, Warren Zaïre-Emery est apparu moins affûté lors de la deuxième partie de saison du PSG. Conscient de sa mauvaise situation, le milieu de terrain de 18 ans se dit convaincu de pouvoir retrouver son meilleur niveau.

Il n’a pas réussi à exister. Aligné au milieu de terrain lors de la réception de Dortmund mardi en demi-finale retour de Ligue des champions (0-1), Warren Zaïre-Emery n’a pas été à la hauteur. Comme lors du match aller au Signal Iduna Park (1-0), le milieu de terrain du PSG est apparu effacé, timide et parfois fébrile face au Borussia. À l’image de ses performances depuis le début de l’année 2024. Après un début de saison tonitruant, qui l’a propulsé en équipe de France, le joueur de 18 ans est rentré dans le rang au fil des mois. Mais il n’a pas perdu confiance.

“C’est vrai que depuis janvier, ce ne sont pas mes meilleurs matches”, concédait Zaïre-Emery après l’élimination contre Dortmund. «Maintenant, je donne tout à chaque match. Quand je vois les supporters, le club qu’on a, nos joueurs, je me dis que je ne peux pas baisser les bras. Je reviendrai plus fort. Je sais que je suis un jeune joueur, que j’ai l’avenir devant moi et que je ferai tout pour être le meilleur possible.

Avec les Bleus à l’Euro 2024 ?

Alors qu’il a fêté sa majorité il y a exactement deux mois, le surdoué d’origine martiniquaise a déjà disputé 41 matches avec Paris cette saison, marquant 3 buts et délivrant 7 passes décisives (toutes compétitions confondues). C’est beaucoup pour un si jeune joueur. Peut-être trop pour le corps d’un lycéen, qui s’apprête à passer son baccalauréat dans quelques semaines. Depuis sa blessure à la cheville contre la Grèce fin novembre (2-2), lors de sa première sélection en équipe de France (en inscrivant son premier but avec les Bleus), Warren Zaïre-Emery n’a plus réalisé les mêmes performances sur le terrain.

La vivacité, la maîtrise et l’audace dont il a fait preuve en début de saison, lorsque Thierry Henry l’a nommé capitaine des Espoirs, manquent à ces dernières performances. Compte tenu de son âge, une telle contre-attaque ne semble pas rédhibitoire. Et Luis Enrique continue de lui conserver sa confiance, conscient de son énorme potentiel. On verra si Didier Deschamps fera de même le 16 mai, lorsqu’il annoncera la liste des joueurs retenus en équipe de France pour disputer l’Euro 2024 en Allemagne.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV des cyclistes au grand cœur relèvent un défi sportif et humain en faveur des enfants handicapés
NEXT Lionel Messi et Angel Di Maria convoqués en Argentine pour la compétition