Trèbes. En selle avec les imbéciles

Trèbes. En selle avec les imbéciles
Descriptive text here

l’essentiel
Dimanche 5 mai se tenait la 5ème édition de la Ronde des Bourriques et il faut avouer que les ânes tout terrain de Trèbes étaient sur le pied de guerre.

Phew! Le temps était idéal pour une balade en VTT. Les organisateurs ont résisté à la pluie et vers 13 heures, alors que pratiquement tous les cyclistes avaient passé l’arrivée de Trebean, Arnaud Boyer, le président, a pu faire ses premières déclarations.

« 291, vous étiez 291 à venir monter avec les ânes. Sachant qu’il y avait trois autres épreuves VTT dans la région, on n’en attendait pas autant ! Merci pour votre participation, votre bonne humeur, vos sourires… Nous sommes heureux de vos retours chaleureux, critiques, qu’elles soient positives ou négatives. Nous sommes un petit club qui est heureux de faire plaisir à nos jeunes, ainsi qu’à tous les participants. Nous ne voulons pas rivaliser avec les grands. clubs de notre secteur, proposant simplement une vision différente de notre sport. Votre sourire est notre meilleure récompense. Un grand merci à tous et rendez-vous dans deux ans pour la 6ème édition.

Ce dimanche, le départ était prévu à 7h30. Direction une boucle de 20, 28 ou 45 km, allant de Trèbes à Rustiques, Laure, Malves, Bouilhonnac. Cela fait cinq municipalités et trois cours parmi lesquels choisir. Arnaud Boyer, qui aime plaisanter, parle de kilomètres “sans TVA”car en réalité, il y a un ou deux kilomètres de plus sur les parcours que ceux qui ont été affichés.

Habitués et fidèles étaient présents : Toulouse, Castres, Ariège et même Gers, sans oublier Palaja, Cazilhac, Aragon, Bizes… « Le bouche à oreille fonctionne bien »poursuit le président.

Depuis deux mois, chaque week-end, les organisateurs déblayent les sentiers et nettoient les bois. Mais, “l’esprit c’est la famille, c’est faisable”se félicite le président.

Et ce dimanche, comme la météo, tout était super. Le balisage a été refait vers Malves, quelques malins l’ayant supprimé… : « La meilleure bêtise pour faire perdre leur emploi aux vététistes ».

Convivialité au programme

Ce qui caractérise le tout terrain de Trèbes, c’est « le rire franc de ses amis qui se retrouvent pour une promenade entre amis. Des amitiés se sont créées avec les clubs de Cazilhac et Palaja ». « A chaque randonnée sur le territoire, les Trébéens sont présents et des liens se nouent » nous commentons les participants.

Il faut aimer la nature, le sport, le partage : « On part ensemble, on arrive ensemble. Parfois, nous luttons ensemble. Il suffit d’avoir un vélo en bon état, un sac à dos avec les essentiels du vététiste et la sortie n’est que joie”, conclut Arnaud Boyer.

Dernier point : « Un merci particulier aux propriétaires fonciers qui autorisent le passage sur leur terrain privé. »

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV L’offre est abondante mais les prix restent hors de portée
NEXT Résultats du repêchage de la LCF 2024 – Kevin Mital avec les Argonauts