L’AS Eupen en D1A, c’était aussi ça – Tout le football – .

Après huit années en D1A, l’AS Eupen évoluera la saison prochaine en Challenger Pro League. Les Pandas ont marqué l’élite auprès de personnalités de renommée mondiale, sous la dynamique de l’ASPIRE Academy.

Cette fois, c’est chose faite. Deuxième de D1B lors de la saison 2015-2016, l’AS Eupen monte en Jupiler Pro League. Huit saisons plus tard, la voici sur le chemin du retour, direction la Challenger Pro League.

Durant ces dix courtes années, les Pandas auront fait entrer dans notre championnat des personnalités de renommée internationale, auront flirté à plusieurs reprises avec la relégation et auront disputé une demi-finale de Coupe de Belgique.

Josep Colomer, du Barça à Eupen, et proche du box-prison

En 2012, l’ancien directeur de l’académie du FC Barcelone, Josep Colomer, devient le nouveau directeur sportif d’Eupen. Son époque commence donc avant l’ascension du club, mais c’est en 2018 que sa carrière, et même sa vie, prend un autre tournant.

L’homme aurait été impliqué dans une grave affaire de fraude, menée par l’ancien président catalan Sandro Rosell, dont il était très proche. Il risquait jusqu’à six ans de prison et avait été acquitté en 2019, avant de démissionner quelques semaines plus tard. Son remplaçant, Christoph Henkel, est toujours en poste aujourd’hui.

Colomer à la pêche aux anciens joueurs du Real et du Barça pour aider Eupen à grandir

En juillet 2014, Luis Garcia, milieu de terrain espagnol formé… au Real Madrid, arrive au Kehrweg. Il disputera plus de 150 matchs avec les Pandas, dont près de soixante-dix en Challenger Pro League, et prendra sa retraite sportive en 2019. Un premier gros coup d’Eupenois qui faisait alors preuve d’ambition.

Après Madrid, Josep Colomer pêchera parmi les anciens du Barça. Il ramène cette fois un joueur qui a disputé près de 25 matchs en équipe première avec les Blaugranas, qui s’est entraîné pendant des années à La Masia et qui a porté les couleurs de l’équipe nationale espagnole de jeunes, avant d’opter pour le Venezuela : Jéffren Suarez, bien sûr.

type="image/webp"> type="image/jpeg"> type="image/webp"> type="image/jpeg"> type="image/webp"> type="image/jpeg"> type="image/webp"> type="image/jpeg">
>
>
>
>
>
>
>
>

Arrivé librement en 2015 en provenance de Valladolid, il reste deux saisons à Eupen et dispute 49 matches, avant de rejoindre la Suisse et les Grasshoppers Zurich. L’ailier droit n’a pas cassé la baraque, mais dans les médias, c’est un autre grand coup de pouce de la part d’ASPIRE et de la direction.

Claude Makélélé, le tournant pour Eupen

Le 7 novembre 2017 marque un tournant dans l’histoire de l’Alliance. Une véritable légende du football mondial est nommée au poste d’entraîneur principal : Claude Makélélé, qui découvre alors le métier de T1 pour la première… et, pour l’instant, la seule fois de sa carrière. Personne ne sait vraiment à quoi s’attendre, mais à la surprise générale, la mayonnaise prend.

La fin de la première saison est assez folle. Eupen se bat avec Malines pour ne pas descendre, les Malinois ont marqué deux buts contre Waasland-Beveren lors de la dernière journée, avant que les Pandas n’en plantent quatre en vingt minutes contre Mouscron. Makélélé réussit son premier défi : sauver AS.

La saison suivante, la deuxième de l’actuel directeur… de joueurs prêtés par Chelsea, reste la meilleure de l’histoire du club. Une douzième place en fin de saison, un sauvetage qui n’avait jamais été acquis aussi tôt, un Kehrweg qui n’avait jamais été aussi rempli et une équipe qui n’avait jamais été aussi passionnante : le projet d’Eupen commence vraiment à prendre forme. porter des fruits.

type="image/webp"> type="image/jpeg"> type="image/webp"> type="image/jpeg"> type="image/webp"> type="image/jpeg"> type="image/webp"> type="image/jpeg">

>
>
>
>
>
>
>
>


Correia Claro Adriano

© photonews

Adriano comme dernière légende

L’Alliance aura réitéré cette douzième place lors de la saison 2020-2021. Exercice au cours duquel une autre légende mondiale a fait son apparition dans l’est de la Belgique : Adriano. Le Brésilien, arrivé en Europe à Séville, a joué pour le FC Barcelone entre 2010 et 2016, comptant près de 200 matches professionnels avec les pensionnaires du Camp Nou. Il jouera 26 matches pour Eupen, ne marquera pas un seul but, mais donnera quatre passes décisives. Un passage plutôt décevant, mais encore une fois extraordinaire sur le plan marketing et publicitaire.

Le dernier moment fort est la demi-finale de la Coupe de Belgique, en 2021-2022. L’AS Eupen est sorti face au Sporting Anderlecht, nombreux sont ceux qui se souviennent encore du penalty obtenu à l’entrée du rectangle par Refaelov, qui avait eu raison des derniers espoirs d’Eupen. Après huit saisons, Eupen quitte l’élite… pour revenir meilleur ?

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Israël et le Hamas en guerre, jour 234
NEXT Gros défi pour Pablo Longoria avec les talents de la formation ! – .