twist pour João Félix

twist pour João Félix
twist pour João Félix

Et si le retournement de situation se confirmait ? Prêté au FC Barcelone avec option d’achat, João Félix n’a pas caché sa joie d’avoir quitté les Colchoneros et Diego Simeone pour rejoindre l’un de ses clubs favoris. «Je suis heureux ici. Si je reste, très bien, ma famille va bien et nous verrons ce qui se passera dans le futur. (…) Bien sûr, je préfère ce style à Barcelone, moi et tous les joueurs. Si vous demandez à chaque joueur, si vous demandez aussi aux joueurs de l’Atlético, ils préféreraient jouer plus de temps en attaque, c’est sûr. S’ils ne répondent pas à cette question, ils mentent. Sauf que la belle histoire des Portugais en Catalogne est sur le déclin.

Le reste après cette annonce

Le 24 avril, la presse locale indiquait que le vent commençait sérieusement à tourner pour cinq recrues blaugranas, dont Félix. Avec 10 buts et 6 passes décisives en 41 matches, toutes compétitions confondues, le Portugais est loin d’avoir une prestation suffisante pour convaincre le Barça de renoncer aux 60 M€ réclamés par l’Atlético. Et vu les finances catalanes, impossible de voir le Barça dépenser une telle somme pour un élément aussi irrégulier. João Félix est-il parti pour revenir à l’Atlético ? Selon COMMEle club madrilène réfléchit très sérieusement à cette option !

Lire
La pépite que Franco Mastantuono a choisie entre le PSG, le Real Madrid et le FC Barcelone

L’Atlético ne veut pas vendre Félix

Le quotidien espagnol assure que la direction Colchonera considère ce scénario comme une véritable option. Et pour une bonne raison. L’Atlético a déboursé 127 M€ pour acquérir l’ancien crack de Benfica en 2019. Hors de question pour le président Enrique Cerezo de brader son joueur, dont le contrat court jusqu’en 2029. João Félix n’a pas été convaincu lors de ses trois ans et demi à Madrid (34 buts, 18 passes décisives en 131 matches, toutes compétitions confondues), mais les enjeux financiers semblent donc primer sur la volonté de se débarrasser à tout prix d’un élément dont on n’entend jamais parler avec Diego Simeone. Sauf que ce dernier point reste une question majeure. Si Félix revient à l’Atlético, a-t-il vraiment une chance d’y rester avec Simeone sur le banc ?

Le reste après cette annonce

Interrogé sur le départ de son attaquant, Simeone a clairement pointé le manque d’effort de Félix pour se fondre dans le moule colchonero. « Qu’il s’agisse d’opinions ou de gestes personnels, la question développée s’adresse à celui qui les a formulés. Il est clair que les gens de l’Atlético n’apprécient pas certains gestes, car nous avons une autre façon de voir les choses. Quand on ne comprend pas comment les choses fonctionnent là où on est, il est difficile de coexister. C’est comme si j’étais venu d’Argentine en Espagne et je voulais vivre comme en Argentine. Les habitudes sont différentes. Devenu remplaçant à Barcelone, Félix sait que le même statut l’attend à Madrid s’il revient. Sera-t-il vraiment prêt à faire les efforts nécessaires pour se racheter ? Rien n’est moins sûr. Sans oublier qu’un certain Antoine Griezmann lui a volé son numéro 7. A suivre.

Pub. LE 05/06/2024 16h00
Mise à jour 05/06/2024 16:19

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Ivan Demidov très proche de Montréal
NEXT Les franches confidences de Pablo Longoria sur la saison cauchemardesque de l’OM