«Je ne l’ai pas entendu la saison dernière» – Tout le football

«Je ne l’ai pas entendu la saison dernière» – Tout le football
Descriptive text here

Toby Alderweireld a vivement critiqué l’arbitrage après la défaite d’Anvers contre le Club de Bruges. Un comportement que Serge Gumienny n’a absolument pas apprécié.

Anvers s’est incliné contre le Club de Bruges et est resté dernier de ces Champions Play-Offs. Après le match, Toby Alderweireld a vivement critiqué l’arbitrage (lire ici) après, selon le capitaine du Great Old, un penalty non sifflé pour l’Antwerp.

L’ancien arbitre de la Jupiler Pro League, Serge Gumienny, n’a pas apprécié. Dans les colonnes de Belang van Limbourg, a-t-il répondu à l’ancien Diable Rouge. « Sa déclaration est exagérée. Il a non seulement parlé du match contre Bruges, mais aussi d’un niveau d’arbitrage catastrophique depuis le début des Play-Offs. Je trouve cela inutile et injustifié.

« Je maintiens que dans ces Play-Offs, l’arbitrage est très bon. Ce n’est pas parce qu’Antwerp va mal qu’il faut blâmer les arbitres. L’année dernière, je ne l’ai pas entendu quand Genk aurait pu écoper d’un penalty contre Anvers lors du match pour le titre. Une faute qui était bien plus nette que celle-là» poursuit Gumienny.

Anvers se cache derrière l’arbitrage, selon Serge Gumienny

L’ancien arbitre s’est exprimé sur cette phase controversée d’Anvers – Bruges, au cours de laquelle un penalty pour une faute sur Gyrano Kerk a été réclamé. « Vous pouvez le siffler. Le défenseur touche d’abord la jambe de Kerk, puis le ballon. Ce n’est pas un contact violent, mais cela peut suffire à donner une pénalité. Si l’arbitre ne l’a pas fait, la meilleure chose à faire est de ne pas se plaindre et de continuer à jouer.

Selon Serge Gumienny, un contrôle VAR aurait été nécessaire. Toby Alderweireld n’a donc pas forcément tort, c’est plutôt la forme de ses propos qui n’était pas la bonne.

« En revoyant la phase, il aurait pu remarquer que Kerk avait été touché. Cela ne veut cependant pas dire que Vergoote aurait infligé un penalty. Si vous montrez cette phase à cent arbitres, cinquante appelleront un penalty, les cinquante autres ne le feront pas. « Mais, dans un match aussi crucial, aller revoir les images ne peut jamais faire de mal » a conclu Serge Gumienny.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV 5 choses à savoir sur Arne Slot, le nouveau manager de Liverpool
NEXT L’Ukraine dévoile la liste provisoire pour l’Euro avec de jolis noms – Euro 2024 – Ukraine