TVA Sports coule

La saga d’Élizabeth Rancourt à TVA Sports est un véritable feuilleton, mais malheureusement pour elle, ce n’est pas une success story.

Avec le départ de Dave Morissette, figure emblématique du paysage sportif québécois, qui a pratiquement disparu du jour au lendemain de TVA Sports, TVA Sports se retrouve dans une délicate période de transition.

On avait compté sur Rancourt pour combler le vide laissé par Morissette, mais les résultats n’ont pas été à la hauteur des attentes.

Lorsque TVA Sports a décidé de réduire le temps d’antenne de Morissette et de ne lui accorder que l’après-match du samedi soir, plusieurs se sont demandé si la promotion d’Élizabeth Rancourt serait suffisante pour maintenir les cotes d’écoute.

Malheureusement, les chiffres parlent d’eux-mêmes et ils n’appuient pas cette décision.

Non seulement les cotes d’écoute n’ont pas été bonifiées par la présence de Rancourt, mais elles ont même continué de baisser depuis le départ de Morissette.

Et lorsque Louis Jean, autre visage important de TVA Sports, a été congédié l’an dernier, la situation s’est aussi détériorée.

Le pari sur Rancourt pour remplacer Morissette et Jean s’est avéré un échec retentissant.

Il est difficile de dire exactement ce qui n’a pas fonctionné dans cette dynamique. Peut-être que le public n’a pas apprécié le style ou la personnalité de Rancourt, ou peut-être qu’il était tout simplement impossible de remplacer des personnages aussi légendaires que Morissette et Jean en si peu de temps.

On pourrait aussi se poser la question suivante : le Québec est-il trop « machiste » pour avoir une présence féminine aussi dominante dans une chaîne sportive ?

Quoi qu’il en soit, cette situation a dû être un véritable soulagement pour Morissette, qui observait probablement la situation de loin avec un petit sourire narquois.

Parfois, la vraie valeur d’une personne ne se révèle que lorsqu’elle n’est plus là pour la remplacer. Et dans le cas de Dave Morissette, il semble que son absence ait laissé un vide que personne n’a réussi à combler.

Il s’agit d’une belle revanche pour Morissette, un homme qui a marqué l’histoire avec son nombre de trophées Artis, qui prouve sa valeur marketing et populaire auprès de la population québécoise.

Lorsque TVA Sports lui a montré la porte de sortie, ce fut un choc sans précédent, lui qui se croyait intouchable parce qu’il était la figure numéro un de la station.

Après tout, Dave Morissette était de loin le mieux payé avec Jean-Charles Lajoie. Au final, est-ce son salaire qui posait problème ?

Sa chute a peut-être été tragique, mais elle a aussi révélé son véritable impact et l’importance qu’il avait dans le paysage médiatique. Son absence a laissé un vide difficile à combler, démontrant que personne ne pouvait vraiment le remplacer, pas même Élizabeth Rancourt.

La vérité est que TVA Sports ne s’est jamais remis du départ de l’animateur. La station coule chaque jour un peu plus depuis le départ de Morissette.

Parfois, dans la vie, il faut admettre ses erreurs. Les dirigeants de TVA Sports ne se sont jamais excusés auprès de Dave pour son congédiement déguisé.

Il était temps…

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV La Chine envoie un « sérieux avertissement » après l’investiture du nouveau président – ​​​​La Nouvelle Tribune
NEXT Poco F6 et Poco F6 Pro – Où les acheter au meilleur prix ? – .