Tennis : à Madrid, Rublev retrouve le chemin de la victoire

Tennis : à Madrid, Rublev retrouve le chemin de la victoire
Tennis : à Madrid, Rublev retrouve le chemin de la victoire

Dans une spirale négative à son arrivée à Madrid, le Russe Andrey Rublev a repris la tête jusqu’à remporter dimanche son deuxième titre en Masters 1000, malgré une “gorge bloquée” et un “orteil anesthésié”, à trois semaines exactement de Roland-Garros. .

Sur la terre battue espagnole, il lui aura fallu près de trois heures pour renverser le Canadien Félix Auger-Aliassime, ex-top 10 aujourd’hui 35e, 4-6, 7-5, 7-5 en finale.

C’est déjà sur cette surface, à Monte-Carlo en 2023, que le Russe de 26 ans a remporté pour la première fois le titre du Masters 1000, la catégorie de tournoi la plus prestigieuse après le Grand Chelem.

Avec son sacre madrilène, Rublev va grimper lundi de la huitième à la sixième place mondiale, à une place de son meilleur classement, atteint en septembre 2021.

À 23 ans, Auger-Aliassime disputait sa toute première finale de Masters 1000.

Dans quel état Rublev a-t-il traversé la quinzaine espagnole ! « Pendant neuf jours, c’est impossible d’avaler, c’est impossible de manger et un énorme mal de tête. Je ne sais pas exactement ce que c’est, si c’est un mal de gorge, un virus, mais ma gorge est complètement bloquée. C “C’est la première fois de ma vie que je me sens aussi mal”, a décrit le Russe, qui envisage “d’aller à l’hôpital” lundi.

« Rempli de médicaments »

Et ce n’est pas tout : à cause d’une “inflammation” qui a fait “doubler de volume” un de ses orteils, au point de l’empêcher de “mettre (son) pied dans (sa) chaussure”, “ils m’ont anesthésié”. , pour que je ne le sente pas », a-t-il déclaré.

“Je fais le plein de médicaments”, “d’analgésiques et d’injections”, a-t-il résumé.

Au-delà de sa santé défaillante, qui aurait pu imaginer que Rublev s’emparerait du trophée dans la « Caja magica » de Madrid, même privé du N.1 mondial Novak Djokovic et rattrapé par une hécatombe (Sinner et Medvedev notamment) au bout de quinze jours. ?

À son arrivée dans la capitale espagnole, l’imprudent Russe enchaîne quatre défaites consécutives. Après sa disqualification à Dubaï début mars, pour avoir crié sa colère à quelques centimètres du visage d’un juge de touche, il a gagné un match (à Indian Wells), puis plus rien. Ni à Miami, ni à Monte-Carlo, dont il était tenant du titre, ni à Barcelone.

Mais dans sa version calme, il s’est surpris. Et “c’est comme si ces dernières semaines, les derniers tournois n’avaient jamais existé”, a déclaré Rublev, battant notamment en quart de finale le double tenant du trophée et numéro 3 mondial Carlos Alcaraz – dont le bras droit pré-douloureux a rechuté après son tournoi retour et qui a déjà renoncé à jouer à Rome la semaine prochaine.

« FAA » de retour dans le top 20

Contre Auger-Aliassime dimanche soir, Rublev a su se remettre d’un mauvais début de match, qui lui a fait se retrouver mené 4 jeux à 1 avec un double break en retard, et perdre le premier set. Petit à petit, il a ensuite pris le dessus sur le jeune Québécois dans le jeu.

Dans le set décisif, l’écart entre les deux joueurs était flagrant sur le terrain, mais il a fallu du temps pour se concrétiser au score. Le mérite en revient à la «FAA», qui s’est longtemps maintenue à flot grâce à son service puissant. Il s’est même massé les cuisses à deux reprises, au bord des crampes, qu’il a imputées à une fatigue héritée d’un « virus intestinal » connu en plein tournoi.

C’est justement sur une double faute qu’il a finalement craqué, sur la première balle de match de Rublev.

Auger-Aliassime s’était fait une première place en finale du Masters 1000 après un rare concours de circonstances : trois de ses six matches précédents n’avaient pas été complétés (Sinner a déclaré forfait en quart de finale et deux forfaits, de Mensik en 3e). ronde et Lehecka en demi-finale).

Sa quatorzaine à Madrid reste néanmoins une amélioration considérable : il n’avait plus gagné plus de deux matches d’affilée depuis début 2024. Même depuis mars 2023, sa semaine victorieuse à Bâle en octobre dernier mise à part.

Au classement ATP, il sera récompensé par un bond de quinze places et un retour dans le top 20, après six mois passés à l’extérieur.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV les prix s’envolent dans plusieurs villes françaises
NEXT une micro-ferme en pleine ville pour cultiver les liens de quartier