les plaintes autour de 777 Partners se font de plus en plus pressantes… – .

les plaintes autour de 777 Partners se font de plus en plus pressantes… – .
les plaintes autour de 777 Partners se font de plus en plus pressantes… – .

Les nuages ​​se rassemblent au-dessus de 777 partenaires. Les nouvelles protestations des supporters du Standard, entendues ce dimanche dans les baies de Louvain, ne représentent finalement qu’un détail au vu des informations diffusées durant le week-end dans la presse internationale.

Le Standard battu à l’OHL, toujours pas de victoire dans ces Playoffs

Médias américains Bloomberg a révélé, dans un premier temps, la plainte déposée par la société londonienne Leadenhall pour fraude majeure. En résumé, 777 Partners aurait emprunté 350 millions de dollars… que la société américaine ne possède pas réellement car cette somme aurait déjà été donnée en garantie à d’autres entrepreneurs. C’est comme si un locataire louait dix appartements à autant de propriétaires différents en déposant la même caution de 2 000 euros. En cas de non-paiement, tous les propriétaires ne pourront pas récupérer leur caution. Au total, Leadenhall estime que le groupe lui doit plus de… 600 millions d’euros !

Les médias anglais L’Athlétisme, particulièrement réputé dans le domaine de la presse d’investigation, a ajouté de nouveaux éléments ce dimanche. Au total, seize plaintes ont atterri devant le tribunal de New York, toutes pointant vers la même cible, 777 Partners, avec des dettes cumulées de plus de 100 millions d’euros. L’Athlétisme décrit le mode opératoire de Josh Wander, l’homme à la tête de 777 Partners, qui consisterait à utiliser notamment les clubs de football pour générer des actifs et réaliser des investissements dans divers domaines.

Les patrons du Standard dans la tourmente : une plainte pour escroquerie majeure déposée contre 777 Partners

Cela n’augure rien de bon pour le Standard…

La compagnie d’assurance A-Cap, qui a soutenu 777 Partners à hauteur de centaines de millions d’euros ces dernières années, s’est même, selon les médias anglais, éloignée de la compagnie américaine pour ne pas subir les foudres des agences. autorités de notation et de régulation.

Ces questions doivent être considérées avec le plus grand sérieux. L’Athlétisme annonce, sans détour, qu’elles conduiront certainement à l’échec du rachat d’Everton, avec qui des négociations sont en cours depuis plusieurs mois déjà, et, surtout, à la faillite pure et simple de 777 Partners.

Bien entendu, ces plaintes, qui prendront un certain temps avant de trouver une conclusion juridique, ne présagent rien de bon pour le Standard. Alors que le club a besoin d’argent pour lancer un nouveau projet ambitieux, il pourrait se retrouver avec un propriétaire aux poches trouées. Dans ces conditions, espérer un nouvel élan pour la saison prochaine semble plus une chimère qu’une perspective proche…

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Pour Rudy Gobert, Aaron Gordon s’est transformé en Kobe Bryant • Basket USA – .
NEXT Football. L’AF Virois officiellement relégué en National 3 ! – .