Après le football et le basket, la remise en jeu passe au rugby à Fougères

Après le football et le basket, la remise en jeu passe au rugby à Fougères
Après le football et le basket, la remise en jeu passe au rugby à Fougères

Par Benoît Fouqué
Publié le

5 et 24 mai à 11h38

Voir mon actualité
Suivez La Chronique Républicaine

Lancé à Fougères début 2021, Replay (REJ), dispositif d’insertion sociale et professionnelle par le sport, poursuit sa quatrième session.

Quinze jeunes, âgés de 16 à 25 ans, ont rejoint le 4 janvier durera la promotion qui se terminera le 31 juillet suivant.

En plus de football et basket-balll’association diversifie ses pratiques en proposant également un cycle de dix séances de rugby.

Throw-in a signé un partenariat avec le club de rugby du pays de Fougèresqui met à disposition ses infrastructures au stade Paron Nord et un de ses éducateurs, Simon Martinais, pour encadrer les séances avec Pierre-Alexandre Lebeslourd et Melvin N’Zingoula, les deux éducateurs du REJ.

Portes ouvertes

La semaine de la jeunesse est structurée comme suit : football Les lundis, mardis et jeudis, basket-ball mercredi matin et le rugby vendredi matin.

Depuis huit mois, ils font deux heures de sport chaque matin.

Pierre-Alexandre Lebeslourd.

Avant de se lancer dans cette nouvelle discipline, un seul d’entre eux avait déjà pratiqué le rugby.

Ils se donnent à 200%, c’est génial.

Simon Martinais.

Une soixantaine de jeunes au total ont participé au dispositif Fougères depuis sa création.

Vidéos : actuellement sur -

L’année dernière, le taux de réussite a été de 92 %, soit quatorze jeunes sur quinze ayant trouvé soit un emploi, soit une formation qualifiée. L’objectif est aussi de leur donner envie de passer une licence dans des clubs du pays de Fougères.

Pierre-Alexandre Lebeslourd

Marin fait partie de la nouvelle promotion. « Ce sont des amis qui faisaient Re-en-game qui m’en ont parlé, explique-t-il. Faire du sport, c’est motivant. J’aime le football et le rugby. C’est plus rapide ».

Le jeune résident de pays de Fougères réfléchit à deux activités professionnelles : « moniteur de sport » ou « travailler dans la sécurité ». «Je vais essayer de faire des stages», vise Marin.

En mai, Jeter tiendra des journées portes ouvertes tous les vendredis matin de 9h30 à 11h30 au complexe South Paron. Les jeunes intéressés par le système pourront y rencontrer les éducateurs.

Suivez toute l’actualité de vos villes et médias préférés en vous abonnant à Mon -.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Le champion de France du burger participera aux championnats du monde aux Etats-Unis
NEXT Ancien capitaine de Bruges, Ruud Vormer préface la rencontre décisive de son ancien club – Tout le football