Les jeunes de Lavelanet poursuivent leur projet de film avec des célébrités sportives

Les jeunes de Lavelanet poursuivent leur projet de film avec des célébrités sportives
Les jeunes de Lavelanet poursuivent leur projet de film avec des célébrités sportives

l’essentiel
L’Espace Jeunes de Lavelanet mène un projet de film basé sur des entretiens avec des célébrités sportives.

L’Espace Jeunes de Lavelanet est très actif dans l’organisation d’actions sur l’environnement, le cyber-harcèlement, les valeurs et l’éthique dans le sport, la tolérance, la lutte contre toutes formes de discrimination, le vivre ensemble. Ainsi, cette année, le projet repose sur la réalisation d’un film qui dévoilera des interviews, des micro-reportages sur des élus et des célébrités sportives à qui les jeunes posent diverses questions dont celle sur les différences entre les femmes et les hommes dans le sport.

Ainsi, après le Lavelanetien Kamel Chibli, vice-président régional, les Ariégeoises Perrine Laffont, championne olympique, et Charlène Laur, arbitre de haut niveau, qui ont fait le détour par les locaux de l’espace jeunesse, à Lavelanet, Valentine Badiano, française de BMX champion, trois joueurs du Stade Toulousain ont répondu chacun aux questions de Sélia, Corentin et Adrien, venus au stade Paul Bergère pour s’entraîner hors site.

Avec des règles strictes. « Tout a été organisé avec Lorène, l’attachée de presse du Stade Toulousain. Il y avait des accords à respecter, explique Karine Tolosa, responsable de l’espace jeunesse, chaque jeune ne pouvait poser qu’une seule question à un joueur.

Des travaux en amont ont été réalisés. Ainsi, après l’entraînement, à l’heure des autographes, le trio de jeunes, impressionné mais déterminé, a posé des questions très précises sur les valeurs du sport, ce qui a quelque peu surpris les joueurs toulousains choisis, François Cros, par leur diversité. , Santiago Chonobarès et Kalvin Gourgues.

D’autres entretiens sont prévus. Cela reste un projet à long terme. A terme, le film sera produit et présenté dans les collèges et lycées de Lavelanet. La sensibilisation par le sport, mais également par le handisport, reste une thématique forte dans le domaine de la jeunesse. On a pu le voir lors de la Coupe du Monde de Football avec l’organisation de la retransmission de deux matchs au Marché Couvert et l’animation d’un stand de vente de boissons non alcoolisées. Preuve également avec l’action « Common Ground », qui revient en juin, un projet organisé par l’espace jeunesse et ses animateurs, dans le but de rassembler les jeunes autour du sport avec, en toile de fond, le vivre ensemble et la lutte contre les incivilités. , dopage, respect des règles, fair-play.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Jeff Reine-Adélaïde transporté à l’hôpital après avoir reçu une balle au visage
NEXT La soirée complètement folle et historique de Lionel Messi à Miami