Tadej Pogacar bouillant dès la première étape, Romain Bardet dans le dur

Tadej Pogacar bouillant dès la première étape, Romain Bardet dans le dur
Tadej Pogacar bouillant dès la première étape, Romain Bardet dans le dur

cyclisme – Le Slovène n’a pas gagné mais a déjà montré sa force sur la route de Turin

Il n’a pas remporté l’étape, mais Tadej Pogacar est sans doute le grand favori du Tour d’Italie. Lors de la première étape courue ce samedi entre Venaria Reale et Turin, le Slovène a fait exploser presque tout le monde en quelques centaines de mètres, sur la dernière rampe de la journée située à 4 km de l’arrivée. Seul l’Équatorien Jhonatan Narváez a pu prendre le volant, avec Maximilian Schachmann, placé dans un groupe devant et qui a réussi à s’accrocher.

Lancé à toute vitesse vers la ligne, le trio s’est disputé la victoire au sprint, et dans ce petit jeu c’est Narváez qui s’est montré le plus fort. L’Équatorien d’Ineos, déjà vainqueur d’une étape du Giro en 2020, porte le premier maillot rose de cette édition.

Pogacar va récupérer. Pour sa toute première participation au Giro, il a déjà posé ses pions dans cette étape accidentée, où son équipe des Émirats arabes unis a fait beau temps, mauvais temps, imposant notamment un tempo d’enfer dans la Maddalena, principale difficulté du jour (7 km à 6,8% en moyenne) situé à une vingtaine de kilomètres de l’arrivée. Un rythme fatal pour Romain Bardet, sorti très vite(…) Lire la suite sur 20minutes

Lire aussi :
Paris-Roubaix : « Nous avons du mal à survivre »… Comment le cyclisme doit changer de modèle économique pour éviter la faillite
Cyclisme : « Les F1 sur les routes de campagne »… Faut-il faire baisser la vitesse du peloton par la force ?
Liège-Bastogne-Liège : Tadej Pogacar écrase la Doyenne, devant Romain Bardet et Mathieu van der Poel
Haute-Saône : “Je me suis dit pourquoi je me fais encore ça”, quand Thibaut Pinot s’essaye (avec succès) au trail

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV voisins sous le choc
NEXT Julien BriseBois veut séduire Kent Hughes